Une ex­tinc­tion mas­sive très ra­pide

Le Parisien (Paris) - - Lerendez-Vous -

Iln’a fal­lu « que » 60 000 ans pour que 70 % des es­pèces ter­restres et qua­si­ment toutes les es­pèces marines ( 96 %) soient rayées de la sur­face de la Terre, lors de la plus grande ex­tinc­tion mas­sive connue, il y a 252 mil­lions d’an­nées. Ces nou­velles éva­lua­tions pro­viennent de tra­vaux réa­li­sés par des cher­cheurs du Mas­sa­chu­setts Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy ( MIT), aux Etats- Unis, et ré­sultent d’ana­lyses de roches vol­ca­niques pré­le­vées en Chine. Ce sont en ef­fet de gi­gan­tesques érup­tions qui sont à l’ori­gine de cette ex­tinc­tion, dont on pen­sait jus­qu’à pré­sent qu’elle s’était dé­rou­lée sur en­vi­ron 200 000 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.