Pa­ris part à la conquête du Bré­sil

Le Parisien (Paris) - - Sports - RIO DE JA­NEI­RO ( BRÉ­SIL) De notre cor­res­pon­dant GILLES BER­TUZ­ZI

Comme Pa­ris, le PSG ne se fe­ra pas en un jour. Néan­moins, les di­ri­geants, qui s’at­tachent au­tant aux fon­da­tions qu’à la vi­trine, y tra­vaillent d’ar­rache- pied. Et pas seule­ment à l’in­té­rieur de nos fron­tières. En dé­but d’an­née, le club cham­pion de France a en ef­fet ou­vert sa pre­mière école de foot­ball en Amé­rique du Sud. Si l’in­ter­na­tio­na­li­sa­tion de la PSG Aca­de­my ne va pas bou­le­ver­ser l’ave­nir du club de but en blanc, elle confirme en tout cas la fa­rouche vo­lon­té de Qa­tar Sports In­vest­ments de dé­ve­lop­per la marque bien au- de­là de l’Hexa­gone. L’ou­ver­ture d’une struc­ture à Rio de Ja­nei­ro, après celles d’El Ja­di­da ( Ma­roc) et Do­ha ( Qa­tar), et avant de s’at­ta­quer à l’Asie et aux Etats- Unis, s’ins­crit donc dans cette lo­gique.

Des en­traî­neurs for­més par le PSG

L’ob­jec­tif est évident : conqué­rir un mar­ché de quelque 200 mil­lions de consom­ma­teurs po­ten­tiels, à la veille de la Coupe du monde 2014 au Bré­sil. « Nous ne sommes pas là uni­que­ment pour ça, pré­cise Fa­bien Al­lègre, responsable du mer­chan­di­sing du PSG, ve­nu prendre la tem­pé­ra­ture à la fin du mois de jan­vier. Nous sa- vons bien qu’au Bré­sil, peut- être plus qu’ailleurs, il faut aus­si sa­voir don­ner. » Ain­si, il n’est pas im­pos­sible que des ac­tions so­ciales voient le jour pro­chai­ne­ment dans cer­tains quar­tiers dé­fa­vo­ri­sés de Rio de Ja­nei­ro.

En at­ten­dant, on s’en­traîne dur toute la se­maine sur les pe­louses syn­thé­tiques du com­plexe Só 5, dans le quar­tier de Bo­ta­fo­go. La culture foot du cinq contre cinq a été im­plan­tée à Rio il y a six mois par trois tren­te­naires fran­çais : Oli­vier Ber­tuel, Fran­çois Marot et Sid­ney Bo­vy. Le com­plexe offre ves­tiaires, douches, bar lounge, en plus des deux ter­rains syn­thé­tiques. « Le PSG a une bonne image, ici ! Pa­ris et le Bré­sil, c’est une his­toire qui dure de­puis de nom­breuses an­nées, rap­pelle Fran­çois Marot, responsable com­mer­cial du lieu. Au­jourd’hui, elle va no­tam­ment se pour­suivre à tra­vers la PSG Aca­de­my. »

Agés de 5 à 15 ans, les jeunes so­cié­taires dé­couvrent ain­si la ri­gueur des séances « à l’eu­ro­péenne » , sous la hou­lette de coachs ca­rio­cas for­més par la cel­lule tech­nique du PSG. L’ins­crip­tion, dont le prix est fixé à 50 € par mois et par joueur, donne droit à deux en­traî­ne­ments d’une heure par se­maine. Vu le prix pro­hi­bi­tif, on ne croise pour le mo­ment que des ga­mins is­sus des classes ai­sées. Mais, ra­pi­de­ment, le club pa­ri­sien va faire des ac­tions de sen­si­bi­li­sa­tion dans cer­tains quar­tiers pour « re­cru­ter » un peu par­tout dans la ville de Rio. Les plus dé­fa­vo­ri­sés au­ront droit à des aides pour les men­sua­li­tés, voire bé­né­fi­cie­ront car­ré­ment de la gra­tui­té.

Et si, par bon­heur, le fu­tur Ney­mar fré­quente la PSG Aca­de­my, il tra­ver­se­ra ra­pi­de­ment l’At­lan­tique pour faire ad­mi­rer ses ta­lents de plus près… « Ce n’est pas le but ini­tial, mais il est clair que si un pe­tit pro­dige ve­nait à éclore il ne pour­rait pas pas­ser à tra­vers les mailles de nos fi­lets » , as­sure Fa­bien Al­lègre.

( LP/ Gilles Ber­tuz­zi.)

Rio de Ja­nei­ro ( Bré­sil), di­manche. Des ap­pren­tis foot­bal­leurs âgés de 5 à 15 ans sont ins­crits à la PSG Aca­de­my : ils ont deux en­traî­ne­ments d’une heure par se­maine.

( DR.)

Rio de Ja­nei­ro ( Bré­sil). Après le Ma­roc et le Qa­tar, le PSG a ou­vert sa pre­mière école de foot en Amé­rique du Sud. Ce qui té­moigne de la vo­lon­té de dé­ve­lop­per la marque au- de­là de nos fron­tières.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.