Ber­ba­tov­dé­li­vreMo­na­co

Nice- Mo­na­co0- 1a. p.

Le Parisien (Paris) - - Sports - NICE ( ALPES- MA­RI­TIMES) De notre cor­res­pon­dant FLORIAN FIESCHI

Alors que Clau­dio Ra­nie­ri avait lais­sé ses cadres au re­pos, l’AS Monaco s’est im­po­sé hier soir face à l’OGC Nice ( 1- 0 après pro­lon­ga­tion). Une qua­li­fi­ca­tion pour les quarts de fi­nale de la Coupe de France ac­quise dans la dif­fi­cul­té. Du haut de son 1,89m, Ber­ba­tov a fait taire les 20 000 sup­por­teurs exal­tés de l’Al­lianz Ri­vie­ra. Un centre ba­nal que l’in­ter­na­tio­nal bul­gare, en­tré en cours de jeu, a trans­for­mé en but. Une dé­li­vrance pour l’ASM. Confor­tés par la lo­gique de don­ner la prio­ri­té au cham­pion­nat, les deux en­traî­neurs avaient dé­ci­dé de pro­cé­der à une large re­vue d’ef­fec­tif. Cô­té Monaco, Ro­dri­guez, Mou­tin­ho, Ri­vière et Fa­bin­ho ont dé­bu­té sur le banc pen­dant que les ha­bi­tuels cadres Su­ba­sic, Abi­dal et Kur­za­wa n’étaient même pas sur la feuille de match !

nLes Ai­glons la tête haute

Pour Nice, le constat était sen­si­ble­ment le même puis­qu’Os­pi­na, Bruls et Cvi­ta­nich étaient rem­pla­çants alors que Claude Puel doit dé­jà faire sans Di­gard ( mol­let), Pe­j­ci­no­vic ( ad­duc­teurs), Eys­se­ric ( is­chios) et Trao­ré ( ci­ca­tri­sa­tion). Les Ni­çois ont don­né le maxi­mum et peuvent sor­tir la tête haute. Les Mo­né­gasques, loin d’être trans­cen­dants, ont réus­si à faire bas­cu­ler la par­tie en leur fa­veur dans les der­nières mi­nutes. « Il n’y avait pas la ma­nière, Nice nous a beau­coup gê­nés ex­plique Tou­la­lan. On n’était pas dans un bon jour mais en Coupe, le prin­ci­pal, c’est de pas­ser. » Un fait de jeu a chan­gé la donne à la 47e minute. Cou­pable d’une tou- te pe­tite gifle sur Car­val­ho, Ti­mo­thée Ko­lod­zie­jc­zak est ex­pul­sé de fa­çon très sé­vère. Ré­duit à dix, les hommes de Claude Puel vont ré­sis­ter jus­qu’à la fin du temps ré­gle­men­taire. Place à la pro­lon­ga­tion.

Avec cette qua­li­fi­ca­tion en quarts de fi­nale et alors que le PSG s’est fait sor­tir en 16es de fi­nale par Montpellier, l’AS Monaco de­vient le fa­vo­ri na­tu­rel de cette Coupe de France. Une com­pé­ti­tion que le club de la Prin­ci­pau­té n’a pas rem­por­tée de­puis 23 ans. Hier L’Ile Rousse ( CFA 2) - Guin­gamp.. 0- 2 Auxerre - Rennes......................... 0- 1 Mou­lins ( CFA) - Sète ( CFA 2)...... 3- 1 Nice - Monaco....................... 0- 1 a. p. Au­jourd’hui, 20h45 Lyon - Lens

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.