L’es­crocà­la « tran­sac­tion pour­rie » écroué

Il avait­sou­ti­ré60 000€ àsa­vic­time

Le Parisien (Paris) - - Paris - ST. S.

Un­jeune homme de 22 ans a été écroué hier après avoir été mis en exa­men pour une es­cro­que­rie com­mise en juillet der­nier dans le XVIe ar­ron­dis­se­ment. Adepte de la tech­nique dite du « rip deal » ( lit­té­ra­le­ment « tran­sac­tion pour­rie » ) , il a été confon­du grâce à ses em­preintes de doigts, lais­sées sur une en­ve­loppe conte­nant des faux billets, par les en­quê­teurs de la bri­gade de ré­pres­sion de la dé­lin­quance as­tu­cieuse ( BRDA). Bru­no J. avait pris at­tache avec un homme, do­mi­ci­lié dans le Bas- Rhin, qui avait mis en vente sur In­ter­net un ap­par­te­ment si­tué sur l’île de la Réu­nion au prix de 190 000 €. L’ai­gre­fin avait cer­ti­fié à sa vic­time qu’il al­lait lui re­mettre de­vant le no­taire 145 000 €, puis 115 000 € de la main à la main. Mais cette se­conde tran­sac­tion de­vait com­prendre l’échange de billets de 500 € contre de plus pe­tites cou­pures. « C’est là que le piège se re­ferme, ra­conte un en­quê­teur. Le ven­deur, ap­pâ­té par l’idée de pou­voir toucher une par­tie de la va­leur de son bien en liquide, agré­men­tée d’une com­mis­sion, cède à la ten­ta­tion. Mais au mo­ment de l’échange de billets, ceux re­mis par l’es­croc sont évi­dem­ment faux… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.