« L’un­des­seuls pays d’Eu­rope ca­pable d’élire des cor­rom­pus »

Ch­ris­tian Del­porte,

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - Pro­pos recueillis par ADRIEN COLOMÈS

C e pro­fes­seur d’uni­ver­si­té vient de pu­blier « Come- back ou l’Art de revenir en po­li­tique » , chez Flam­ma­rion ( 19 €). Les Fran­çais ont- ils ten­dance à vite ou­blier les dé­mê­lés ju­di­ciaires de leurs élus ?

CH­RIS­TIAN DEL­PORTE.

A l’ex­cep­tion de l’Italie, la France est le seul pays d’Eu­rope oc­ci­den­tale ca­pable d’élire des po­li­tiques cor­rom­pus. C’est un pays sin­gu­lier où la po­li­tique s’ap­pa­rente à une tra­gé­die grecque. Il faut qu’elle soit vé­cue comme une épo­pée, par­se­mée d’obs­tacles, ou face à une si­tua­tion tra­gique ap­pa­raît un homme pro­vi­den­tiel. Peu im­porte que ce­lui- ci soit cor­rom­pu…

Comment font- ils pour re­cons­truire leur image ?

Ils se vic­ti­misent. Faire croire que le sys­tème s’acharne sur eux est une mé­thode de com­mu­ni­ca­tion in­faillible. Les Fran­çais, n’ayant plus confiance en leurs ins­ti­tu­tions et en par­ti­cu­lier en la jus­tice, voient les per­son­na­li­tés po­li­tiques cor­rom­pues comme les vic­times d’un sys­tème. Le mea culpa est aus­si une ex­cel­lente stra­té­gie. Mais ils re­tombent vite dans leurs tra­vers : ils uti­lisent les mêmes mé­thodes, re­courent à leurs an­ciens ré­seaux, in­con­tour­nables pour rebondir.

Pour­quoi les Fran­çais sont- ils plus in­dul­gents en­vers les élus lo­caux ?

Dans l’ima­gi­naire col­lec­tif, les dé­pu­tés et autres per­son­na­li­tés re­pré­sen­tant la centralisation du pou­voir sont concen­trés sur leur évo­lu­tion de car­rière. Ils ont ten­dance à per­ce­voir un monde d’écart entre des par­le­men­taires pas­sant leurs temps à Pa­ris et des maires qui connaissent la dure réa­li­té du ter­rain. Ain­si, 86 % des Fran­çais consi­dèrent que les dé­pu­tés sont à des an­nées- lu­mière de leurs pro­blèmes, alors que 66 % ont une opi­nion favorable des conseillers mu­ni­ci­paux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.