Laurent Fré­noy

45 ans, bro­can­teur Lille ( 59)

Le Parisien (Paris) - - Société -

« Nous n’avons pas lais­sé de trace écrite mais ma femme est au cou­rant de mes der­nières vo­lon­tés. Et moi des siennes, bien avant cette his­toire. Sur l’eu­tha­na­sie en gé­né­ral, je pense qu’il fau­dra à nou­veau lé­gi­fé­rer. Qui au­ra le der­nier mot ? La fa­mille ? Les mé­de­cins ? Le pro­blème semble tel­le­ment com­plexe. Ce­la pren­dra des dé­cen­nies avant que ça bouge. En Bel­gique, ils sont en avance sur nous. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.