Le fief de Pierre Mos­co­vi­ci

Le Parisien (Paris) - - Municipales - V. MD.

Cer­tains ou­vriers voient en lui le « sau­veur » . « Mos­co, il nous connaît bien, il nous aban­don­ne­ra ja­mais » , mar­tèle un mon­teur. D’autres s’en mé­fient. « Il est co­pain comme co­chon avec Thier­ry Peu­geot ( NDLR : pré­sident du con­seil de sur­veillance de PSA) » , croit sa­voir un cé­gé­tiste. Ce qui est sûr, c’est que le mi­nistre de l’Eco­no­mie, Pierre Mos­co­vi­ci, est la per­son­na­li­té po­li­tique qui fait le plus cau­ser à So­chaux. C’est là, au coeur du pays de Mont­bé­liard, que le pa­tron de Ber­cy a son « an­crage lo­cal » , comme il dit. Elu dé­pu­té en 1997, 2007 et 2012 dans la 4e cir­cons­crip­tion ( dont So­chaux fait par­tie), il a aus­si pré­si­dé la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion de 2008 à 2012. « Tous les week- ends, c’est le Mos­co­thon, on le voit à tous les évé­ne­ments or­ga­ni­sés dans le coin » , iro­nise un fin connais­seur de la po­li­tique franc- com­toise. C’est ici aus­si, dans les tri­bunes du stade Bo­nal, antre du FC So­chaux, qu’il a ren­con­tré sa com­pagne Ma­rieC­har­line, de trente ans sa ca­dette. Comme en 2008, l’énarque PS se pré­sente en 3e po­si­tion sur « une liste de gauche » à Va­len­ti­gney, com­mune de 11 000 âmes à 10 km de So­chaux. « Il s’im­plique comme on peut s’im­pli­quer avec un agenda de mi­nistre. J’ai la chance d’avoir quel­qu’un qui passe à la té­lé » , sou­rit la tête de liste et maire sor­tant, Da­niel Pe­tit­jean, « sym­pa­thi­sant PS non en­car­té » . De­main, ce n’est pas sur le pe­tit écran qu’il de­vrait voir « Pierre » , mais face à lui, en chair et en os, lors de la pré­sen­ta­tion of­fi­cielle des troupes en cam­pagne et de la re­mise d’une mé­daille à un ha­bi­tant mé­ri­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.