« On­mar­che­sur­la­tête ! »

Phi­lip­peBa­tel, psy­chiatre spé­cia­liste du­trai­te­ment­des­ma­la­die­sad­dic­tives

Le Parisien (Paris) - - Société - H. H

dé­plore le psy­chiatre. « Boire une telle quan­ti­té d’al­cool en aus­si peu de temps est très dan­ge­reux. La ten­sion ar­té­rielle aug­mente, les risques d’ac­ci­dents vas­cu­laires aus­si. Et puis, qu’est- ce qui va se pas­ser après ? » s’in­ter­roge Phi­lippe Ba­tel. « On sait très bien que pour 98 % des jeunes, il ne se pas­se­ra rien de grave, mais pour les autres? » ques­tionne le psy­chiatre Phi­lippe Ba­tel, qui prône l’in­ter­dic­tion de la pu­bli­ci­té pour l’al­cool sur In­ter­net, mé­dia fa­vo­ri des ado­les­cents.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.