Tou­louse va- t- il dans le mur ?

Le Parisien (Paris) - - Sports - TOU­LOUSE ( HAUTE- GA­RONNE) De notre cor­res­pon­dant VINCENT PIA­LAT

Et si Tou­louse ne par­ve­nait pas à ac­cro­cher l’une des six pre­mières places du Top 14, sy­no­nyme de qua­li­fi­ca­tion pour la phase fi­nale et pour la pro­chaine Coupe d’Eu­rope ? L’hy­po­thèse au­rait prê­té à sou­rire il y a quelques se­maines. Elle est dé­sor­mais prise très au sé­rieux, y com­pris dans les rangs du club sa­cré cham­pion de France à dix­neuf re­prises. Clas­sé sep­tième du Top 14, Tou­louse est au­jourd’hui en passe de ne pas sor­tir de la phase ré­gu­lière pour la pre­mière fois de­puis vingt ans… et n’a au­cune rai­son d’être op­ti­miste.

« On n’est pas dans une si­tua­tion très confor­table quand on re­garde le ca­len­drier, re­con­naît Sé­bas­tien Bé­zy, le jeune ( 22 ans) de­mi po­ly­va­lent. On au­ra des gros dé­pla­ce­ments ( NDLR : après Biar­ritz, ce week- end, sui­vront Castres, le Stade Fran­çais, Tou­lon et Oyon­nax). C’était dé­jà dif­fi- cile pour nous à l’ex­té­rieur, ce se­ra en­core plus com­pli­qué. Mais on ne va pas lâ­cher. » Tou­louse de­vra se dé­pla­cer à cinq re­prises lors des huit der­nières jour­nées, alors qu’il ne s’est en­core ja­mais im­po­sé à l’ex­té­rieur cette sai­son en cham­pion­nat. « Main­te­nant, on n’a plus de jo­ker, pour­suit Sé­bas­tien Bé­zy. On au­ra sans doute be­soin de deux vic­toires à l’ex­té­rieur. Et les points de bo­nus se­ront très im­por­tants. »

Une at­taque qui craque

Tou­louse, qui al­terne de­puis plu­sieurs mois le très moyen et le fran­che­ment mau­vais, en est- il ca­pable ? Si la dé­fense tient à peu près son rang ( deuxième du Top 14), l’at­taque semble en re­vanche en to­tale dé­li­ques­cence ( hui­tième). « On doit prou­ver qu’on n’est pas en manque de jeu, af­firme Gillian Ga­lan, le troi­sième ligne rouge et noir. On se trompe souvent et on fait des mau­vais choix en ce mo­ment. »

Une ur­gence qui a conduit le club à ne pas suivre les re­com­man­da­tions du staff de l’équipe de France, qui sou­hai­tait voir un cer­tain nombre d’in­ter­na­tio­naux lais­sés au re­pos ce week- end. Au fi­nal, seuls Hu­get et Nyan­ga, qui ont joué l’in­té­gra­li­té des deux pre­miers matchs des Bleus dans le Tour­noi, pourraient être lais­sés de cô­té. Les autres… Maes­tri, Pi­ca­moles, Dous­sain, Fi­ckou et Mé­dard, de­vraient prendre part au dé­pla­ce­ment au Pays basque.

« Il y au­ra des in­ter­na­tio­naux, ceux des na­tions étran­gères dé­jà, tente d’élu­der William Ser­vat, l’en­traî­neur des avants. Il y au­ra des in­ter­na­tio­naux, mais pas tous. On a te­nu compte de l’état de fraî­cheur ou de fa­tigue des joueurs. » Tou­louse se­rait bien ins­pi­ré de ra­me­ner un bon ré­sul­tat de Biar­ritz, sous peine de s’ex­po­ser à une sé­vère cri­tique pour avoir ali­gné des in­ter­na­tio­naux pour rien… Les Tou­lou­sains ( ici Pi­ca­moles, à gauche, Te­ko­ri, en haut à droite, et Bé­zy), dé­ce­vants de­puis plu­sieurs mois, sont au­jourd’hui en passe de ne pas se qualifier pour la phase fi­nale, ce qui se­rait une pre­mière de­puis vingt ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.