Po­lo n’ ab­dique pas

Sa­me­dià Cagnes- sur- Mer. Souvent re­mar­qué, PO­LO n’a tou­te­fois pas en­core pas­sé le po­teau en tête dans un­gros han­di­cap, mais il peut y par­ve­nir dès de­main.

Le Parisien (Paris) - - Sporthippique - LIO­NEL STIE­VEN

Après avoir sus­ci­té beau­coup d’es­poirs dans les quin­tés, force est de consta­ter que PO­LO n’est pas en­core par­ve­nu à s’im­po­ser dans un gros han­di­cap. Ce­pen­dant, il a réus­si à conclure à trois re­prises à l’ar­ri­vée en quatre ten­ta­tives à ce ni­veau, lais­sant par­fois des im­pres­sions très fa­vo­rables. Tou­jours en va­leur 38, le pen­sion­naire de Ri­chard Cho­tard n’a peut- être pas beau­coup de marge, mais s’an­nonce comme une base qui ne de­vrait pas dé­ce­voir et pour­quoi pas, fi­na­le­ment, s’im­po­ser.

LA TU­LIPE fait la belle. Af­fi­chant une mu­sique ir­ré­pro­chable, LA TU­LIPE vient en plus de dé­mon­trer sa grande forme en s’im­po­sant dans une course à condi­tions à Pau. Ce­la lui vaut d’ailleurs une pe­tite sur­charge de trois livres pour ce quin­té qui peut lui sou­rire. Adepte de la PSF et dé­jà re­mar­quée dans ce genre de confron­ta­tion, elle ne sur­pren­drait pas en jouant un des pre­miers rôles.

ROI CHARLES en ap­pel. Lors de son der­nier quin­té, ROI CHARLES était par­ti très joué mais avait dû se conten­ter de la 7e place. Une place pour­tant bien meilleure qu’il n’y pa­raît, d’au­tant plus que le che­val ef­fec­tuait une ren­trée. Dès lors, il de­vrait amé­lio­rer son clas­se­ment.

TI­KAL en coup de po­ker. Le seul in­con­vé­nient en ce qui concerne TI­KAL ré­side dans le fait qu’il ef­fec­tue sa ren­trée. Mais l’élève de Luis Ur­ba­noG­ra­jales a dé­jà prou­vé qu’il pos­sé­dait as­sez de qua­li­té pour se mettre en évi­dence dans ce genre d’épreuves. Mieux vaut donc s’en mé­fier, en l’in­té­grant par exemple dans un champ ré­duit.

LABROS en em­bus­cade. Même s’il au­rait pré­fé­ré une dis­tance un peu plus courte, LABROS est un concur­rent qui de­vrait pro­gres­ser sur sa course de ren­trée et mé­rite que l’on s’en mé­fie. Sa ré­ap­pa­ri­tion a été très bonne et son ex­pé­rience à ce ni­veau va lui pro­fi­ter.

RAY OF HOPE et quelques autres. Les élèves de Gi­na Ra­rick sont en forme, à l’ins­tar de RAY OF HOPE, ré­cent lau­réat d’un han­di­cap. Sur sa lan­cée et pour sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion à un quin­té, peut- être a- t- il en­core suf­fi­sam­ment de marge pour prendre une place. FAR­ZAD a le pro­fil type du che­val ca­pable de ve­nir brouiller les cartes. Bien que peu ex­pé­ri­men­té, il a une qua­li­té sûre et, en va­leur 35, sa chance théo­ri- que semble cor­recte. SPA­NISH ART dé­pend de l’entraînement en grande forme de Ni­co­las Caul­le­ry. Avec les oeillères cette fois et re­trou­vant sa sur­face de pré­di­lec­tion, lui aus­si a quelques atouts pour faire trem­bler les fa­vo­ris. En­fin, notre coup de fo­lie, KETCHIKAN, comp­te­ra sur sa forme et sa ré­gu­la­ri­té pour dé­cro­cher un pe­tit lot.

( Scoop­dy­ga/ Va­len­tin Des­briel.)

Cagnes- sur- Mer, le 18 jan­vier. Sur une piste dé­trem­pée, PO­LO donne sa­tis­fac­tion à son nouvel en­tou­rage en s’em­pa­rant de la 3e place dans le Prix Al­bert Ta­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.