Al­lez- y de vos com­men­taires

Nou­veau­té. De­plus en plus de té­lé­spec­ta­teurs com­mentent en di­rect sur les ré­seaux so­ciaux les pro­grammes qu’ils re­gardent. Une nou­velle ap­pli­ca­tion leur sim­pli­fie la tâche.

Le Parisien (Paris) - - Le Rendez- Vous - AYMERIC RE­NOU

Re­gar­der la té­lé­vi­sion tout en com­men­tant les pro­grammes sur les ré­seaux so­ciaux, avec son smart­phone ou sa ta­blette : la ten­dance du double écran, ou de la so­cial TV comme disent ses adeptes, est en plein boom. Se­lon Mé­dia­mé­trie, 7,2 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs se sont lais­sé ten­ter. En dé­cembre der­nier, un peu plus de 880 000 per­sonnes ont ain­si com­men­té un pro­gramme té­lé sur Twit­ter, soit 65 % de plus qu’en jan­vier 2013, se­lon une étude de l’ins­ti­tut Me­sa­graph.

Une nou­velle ap­pli­ca­tion fran­çaise, bap­ti­sée Fol­lo­watch et qui vient de dé­bar­quer sur iP­hone, sim­pli­fie de fa­çon ra­di­cale la té­lé connec­tée. « Fol­lo­watch est un guide nu­mé­rique de pro­grammes avec, en plus, une ma­chine à ca­fé in­té­grée, plai­sante son créa­teur, Pa­trick Es­cande. L’idée est d’ai­der à choi­sir par­mi les cen­taines de chaînes dé­sor­mais dis­po­nibles, tout en s’adap­tant aux nou­veaux usages. »

nA l’af­fût du buzz

L’ap­pli­ca­tion pro­pose ain­si, à cô­té d’un guide clas­sique poin­tant les ho­raires des dif­fé­rents pro­grammes ( TF 1, France 2…), un clas­se­ment se­lon le ni­veau de buzz sur les ré­seaux so­ciaux. Un match de football ou un dé­bat se­ra ain­si mis en avant. En­core mieux, un fil Twit­ter in­té­gré au logiciel per­met en quelques clics de faire ap­pa­raître les mes­sages re­la­tifs à une émission pré­cise et, bien sûr, de par­ti­ci­per à la conver­sa­tion en cours sans être un ex­pert.

Fol­lo­watch va éga­le­ment au- de­là de la seule té­lé­vi­sion clas­sique, in­cluant les vi­déos les plus po­pu­laires dif­fu­sées sur You­Tube et Dai­ly­mo­tion. Une op­tion à l’al­lure de sé­same at­ten­due de­puis long­temps par les ama­teurs de so­cial TV, comme San­drine. « J’ai le ré­flexe pour mes émis­sions fa­vo­rites, Plus belle la vie, dont je ne rate au­cun épi­sode, The Voice, Mé­dias, le mag, mais aus­si, j’ai un peu honte de le dire, Quatre Ma­riages pour une lune de miel ! » confie cette consul­tante en com­mu­ni­ca­tion pa­ri­sienne de 30 ans.

Plu­tôt que de jon­gler avec les dif­fé­rents fils Twit­ter, San­drine peut dé­sor­mais ras­sem­bler toutes ses dis­cus­sions vir­tuelles. « Pen­dant un épi­sode de Plus belle la vie, je par­tage mes im­pres­sions sur l’in­trigue, les per­son­nages ou sur ce que je pense qu’il va se pas­ser en­suite, ex­plique San­drine. Sur The Voice, je me prends pour le cin­quième ju­ré et je dis­cute, prin­ci­pa­le­ment avec mes copines, des per­for­mances des dif­fé­rents can­di­dats. »

L’ap­pli­ca­tion Fol­lo­watch per­met de sé­lec­tion­ner son pro­gramme se­lon une grille de pro­grammes clas­sique ou en fonc­tion du nombre de ré­ac­tions échan­gées sur les ré­seaux so­ciaux. On peut en­suite com­men­ter l’émission grâce à un fil Twit­ter in­té­gré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.