Le sacre de Stro­mae

Vic­toires de la mu­sique. Trois fois ré­com­pen­sé hier soir, le chan­teur de « For­mi­dable » a illu­mi­né une soirée par ailleurs bien peu en­thou­sias­mante.

Le Parisien (Paris) - - La Une - THIER­RY DAGUE

La pro­fes­sion lui de­vait bien ça, lui qui a re­lan­cé qua­si­ment à lui seul le mar­ché du disque : l’ir­ré­sis­tible Stro­mae a lo­gi­que­ment dé­cro­ché hier soir trois Vic­toires, meilleur chan­teur, meilleur clip, meilleur album. Per­sonne ne contes­te­ra ce ré­sul­tat, con­trai­re­ment à la soirée pro­po­sée par France 2 en di­rect du Zé­nith de Pa­ris, loin d’être aus­si « for­mi­dable » que son vain­queur belge.

Pro­blèmes de son, pu­blic neu­ras­thé­nique, interviews creuses et in­ter­mi­nables de Vir­gi­nie Guil­haume et de Bru­no Guillon, obli­gés de meu­bler pen­dant les mises en place tech­niques : ces Vic­toires ont cu­mu­lé trop de dé­faites. Ou­vrant le bal avec sa chan­son « Ta fête », Stro­mae en a d’em­blée fait les frais, plom­bé par un mi­cro mixé trop bas. Heu­reu­se­ment, il a pu se rat­tra­per plus tard avec une im­pec­cable ver­sion de ses tubes « For­mi­dable » et « Pa­paou­tai ». Moins chan­ceuse, la pauvre Hol­ly Siz a eu beau se dé­me­ner en mini-jupe avec huit dan­seuses sur son tré­pi­dant « Come Back to Me », la salle est res­tée de marbre.

Rares nou­veau­tés de la soirée : une scène jo­li­ment en­tou­rée d’el­lipses géantes, mais qui pa­rais­sait trop pe­tite, et l’af­fi­chage de tweets triés sur le vo­let à droite de l’écran. Heu­reu­se­ment, il y eut quelques mo­ments de grâce : Va­nes­sa Pa­ra­dis, mal­gré une nou­velle coif­fure très contro­ver­sée sur les ré­seaux so­ciaux, a li­vré une su­blime pres­ta­tion de sa « Chan­son des Vieux Cons », ac­com­pa­gnée au pia­no par Ben­ja­min Bio­lay, avant d’être cou­ron­née meilleure ar­tiste fé­mi­nine en fin de soirée. Un Bio­lay qui n’a pas hé­si­té à tour­ner les ta­lons en pleine interview, las­sé des ques­tions de l’ani­ma­trice.

n Quelques

sur­prises et un ma­laise

Ju­lien Do­ré a éga­le­ment frô­lé la per­fec­tion, d’abord en duo avec Ada­mo, ré­com­pen­sé d’une Vic­toire d’hon­neur, puis en so­lo sur son « Pa­ris-Sey­chelles » mixé avec « Get Lu­cky », qui a réus­si — mi­racle — à faire dan­ser le pu­blic.

Les sur­prises sont ve­nues du pal­ma­rès : Maître Gims, chou­chou des ra­dios, est re­par­ti bre­douille, de même qu’Etienne Da­ho. Dans la ca­té­go­rie rock, In­do­chine s’est in­cli­né face à Phoe­nix. Ni­co­la Sir­kis avait pour­tant sor­ti son plus beau cha­peau pour chan­ter « Col­lege Boy ». Cô­té jeunes pousses, les looks new wave du groupe La Femme ont tran­ché avec la tor­peur gé­né­rale, de même que les rap­peurs de 1995, les punks de Sha­ka Ponk ou les trom­pettes d’Ibrahim Maalouf. En l’ab­sence de Ber­trand Can­tat, qui était nom­mé avec son groupe De­troit, le ma­laise est ve­nu de... John­ny Hal­ly­day, ab­sent aus­si mais sif­flé par la salle à l’an­nonce de sa vic­toire pour « 20 ans », élue chan­son de l’an­née. Un Belge chasse l’autre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.