Le cri d’alarme des mé­de­cins

Le Parisien (Paris) - - Le Fait Du Jour - F.M.

l’hô­pi­tal d’Al­bert­ville (Sa­voie), le doc­teur Da­mien Ven­chia­rut­ti ne compte plus les skieurs ad­mis au ser­vice de traumatologie des ur­gences à la suite d’une consom­ma­tion ex­ces­sive d’al­cool et/ou de can­na­bis sur les pistes. « Les ac­ci­dents in­ter­viennent en fin d’après-mi­di, au re­tour des pistes, et le soir, entre 20 heures et 6 heures, après que les skieurs se sont al­coo­li­sés la nuit en sta­tion ou dans des res­tau­rants, bars et dis­co­thèques d’al­ti­tude le jour », dé­taille le mé­de­cin qui af­firme que « ce su­jet est ta­bou dans les sta­tions de la Ta­ren­taise ». Lorsque la sai­son bat son plein, ce pra­ti­cien es­time que quatre ou cinq pa­tients, prin­ci­pa­le­ment des jeunes, sont ad­mis quo­ti­dien­ne­ment aux ur­gences de Mou­tiers (Sa­voie) pour des co­mas éthy­liques, avec des taux de 2,5 g à 6 g d’al­cool dans le sang ! Comme d’autres mé­de­cins de la val­lée, Da­mien Ven­chia­rut­ti dé­plore l’ab­sence de po­li­tique de « dé­pis­tage » et de « contrôle » de ces va­can­ciers adeptes du binge drin­king (al­coo­li­sa­tion mas­sive).

An Un Chi­rur­gien-or­tho­pé­diste à l’hô­pi­tal d’Al­bert­ville, Ned­jib Benam­mar juge lui aus­si « in­to­lé­rable » de voir des skieurs chaus­ser leurs skis en état d’ébrié­té avan­cée. « Si vous ajou­tez à l’al­cool et à la drogue le phé­no­mène d’hy­poxie (manque d’oxy­gène), c’est un cock­tail ex­plo­sif. Les skieurs n’ont plus la per­cep­tion réelle de leur vi­tesse, ils ont du mal à se contrô­ler, dé­taille le spé­cia­liste. Ils risquent de fau­cher d’autres skieurs, no­tam­ment des en­fants, mais aus­si de fi­nir eux­mêmes dans un fos­sé avec des lé­sions très sé­vères, par­fois même fa­tales. » Ned­jib Benam­mar sug­gère que des fas­ci­cules de pré­ven­tion soient dis­tri­bués, que soient dé­ployés le long des pistes des pan­neaux de sen­si­bi­li­sa­tion à ces risques. Il sou­hai­te­rait même l’ins­tal­la­tion d’éthy­lo­tests au pied des re­mon­tées mé­ca­niques pour que les skieurs s’au­to­testent. « Le ski doit res­ter un loi­sir qui donne du plai­sir aux gens, in­siste-t-il. Il faut tout faire pour que cette pra­tique ne tourne pas au drame. »

cock­tail ex­plo­sif

(Afp/phi­lippe De­mazes.)

Un bles­sé est éva­cué en ci­vière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.