Le pape fête les amou­reux

Le Parisien (Paris) - - Société -

Un vent ro­man­tique a souf­flé hier sur la place Saint-Pierre de Rome. Quelque 20 000 fian­cés ont cé­lé­bré la Saint-Va­len­tin en com­pa­gnie du pape Fran­çois. Ce ras­sem­ble­ment, or­ga­ni­sé par l’Eglise, était ré­ser­vé aux couples de tous âges sui­vant une pré­pa­ra­tion au ma­riage. De­vant la foule d’amou­reux eu­pho­riques, ori­gi­naires de 24 pays, le Saint-Père a par­lé… d’amour. Il « ne doit pas être construit sur le sable des sen­ti­ments, mais la roche de l’amour vrai, qui vient de Dieu, a in­sis­té le pape. Il y a une peur gé­né­rale de faire des choix dé­fi­ni­tifs mais ne vous lais­sez pas vaincre par la culture du pro­vi­soire. » Et d’ajou­ter sur le ton de l’hu­mour : « Le ma­ri par­fait n’existe pas, la femme par­faite n’existe pas et en­core moins la belle-mère par­faite ! » « Ce pape cor­res­pond un peu plus à notre fa­çon de vivre, à la vie ac­tuelle, à la fa­mille nou­velle », se ré­jouis­sait hier, Em­ma­nuelle, une Fran­çaise de 29 ans, pré­sente avec son com­pa­gnon Be­noît.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.