Apnée du som­meil : trai­te­ment rem­bour­sé sans condi­tions

A

Le Parisien (Paris) - - Société -

vis à ceux qui souffrent d’apnée du som­meil. Le Con­seil d’Etat a sus­pen­du hier un ar­rê­té qui condi­tion­nait à la bonne utilisation du pa­tient le rem­bour­se­ment par la Sé­cu­ri­té so­ciale d’un trai­te­ment contre cette pa­tho­lo­gie. Cette dé­ci­sion se jus­ti­fie par un « doute sé­rieux », a es­ti­mé le Con­seil, sur la lé­ga­li­té de ce texte. De­puis un ar­rê­té du 22 oc­tobre 2013, tous les nou­veaux pa­tients qui por­taient la nuit un masque dif­fu­sant de l’air par pres­sion po­si­tive conti­nue, pres­crit en cas d’apnée du som­meil, étaient sous « té­lé­ob­ser­vance ». Une me­sure qui per­met­tait à l’as­su­rance ma­la­die de suivre leur utilisation au jour le jour. Cette der­nière ré­dui­sait, voire ar­rê­tait, le rem­bour­se­ment s’ils ne se ser­vaient pas de leur ma­chine au moins trois heures par jour pen­dant plu­sieurs se­maines consé­cu­tives. L’exis­tence d’une deuxième grotte ru­pestre or­née à Mon­ti­gnac (Dor­dogne), qui abrite le joyau d’art pré­his­to­rique de Las­caux, n’a pas été confir­mée par les re­cherches scien­ti­fiques me­nées sur la com­mune, a in­di­qué hier la pré­fec­ture. En août, une sep­tua­gé­naire, habitante du vil­lage, avait ra­con­té au maire comment son époux et son beau-frère, au­jourd’hui dé­cé­dés, avaient dé­cou­vert au dé­but des an­nées 1960 à Mon­ti­gnac un ori­fice don­nant sur une ca­vi­té où ils ont vu des fresques. Ils l’au­raient re­bou­ché, « pour ne pas être em­bê­tés » ou se faire sai­sir le ter­rain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.