Le plan était presque par­fait

Ligue 2/ Nan­cy - Cré­teil 2-2

Le Parisien (Paris) - - Sports Ile-de-france - NAN­CY (MEURTHE-ET-MO­SELLE) De notre en­voyé spé­cial FRANCK GINESTE

«Après en avoir mar­qué trois contre Le Havre et deux à Tours, il de­vrait nous en mettre un… » Mal­heu­reu­se­ment pour lui et son équipe, la pré­dic­tion de Jean-Luc Vas­seur lan­cée avant le match, même au se­cond de­gré, s’est vé­ri­fiée.

En éga­li­sant à 2-2 avec son sixième but en trois matchs, le phé­no­mène de Nan­cy Jeff Louis (21 ans) a privé Cré­teil d’un gros coup hier soir chez un can­di­dat à la mon­tée en Ligue 1. « Heu­reu­se­ment qu’il est là ! » Ce sup­por­teur lo­cal ne s’y est d’ailleurs pas trom­pé. Même si l’en­traî­neur cris­to­lien s’est dé­fen­du d’avoir mon­té un plan an­ti-Louis, son in­édit 4-1-4-1 avec La­fon de­vant la dé­fense « pour al­ler les cher­cher haut » a donc bien failli fonc­tion­ner à mer­veille.

« Le pro­blème avec lui, c’est qu’on le voit une fois, et il marque », constate Vas­seur. Si les Cris­to­liens ont bien cru voir re­ve­nir l e spectre d’Istres, où ils avaient aus­si me­né deux fois avant de s’in­cli­ner (3-2), ils peuvent aus­si nour­rir des re­grets tant ils ont te­nu la dra­gée haute à l’équipe en forme du mo­ment. Sans comp­ter les oc­ca­sions d’Au­gus­to (90e) et Le­sage (90e + 3), ils au­raient très bien pu l’em­por­ter grâce au 2e but de la sai­son de La­fon, sur une frappe en lu­carne, et la réa­li­sa­tion d’An­driat­si­ma, sur cor­ner. Il s’en est fal­lu de peu pour qu’ils dé­crochent leur pre­mier suc­cès à l’ex­té­rieur de­puis Brest le 27 sep­tembre (1-2), soit 7 matchs de di­sette (4 dé­faites, 3 nuls).

Mais les der­niers quarts d’heure de pé­riode ont en­core été fa­tals. Avec le pe­nal­ty concé­dé par Diar­ras­sou­ba (45e + 1) et la frappe dans le pe­tit fi­let de Louis (76e) , Cré­teil a en ef­fet concé­dé ses 22e et 23e buts (sur 41) à ce mo­ment-là. « On paie en­core pour ap­prendre, es­time son en­traî­neur. Le haut ni­veau se joue sur des pe­tits dé­tails. Mon équipe a un peu de mal à gé­rer la pres­sion

Le haut ni­veau se joue sur des pe­tits

dé­tails”

Jean-Luc Vas­seur,

coach cris­to­lien qu’elle se met. Mais on peut être un peu dé­çus de re­par­tir avec un seul point. » Il pour­rait tout de même comp­ter à la fin. Avec trente uni­tés au comp­teur, dont huit d’avance sur la zone rouge en at­ten­dant les matchs des re­lé­gables La­val et Brest au­jourd’hui, Cré­teil a de quoi voir ve­nir dans la course au main­tien. Mais c’est peu­têtre le ni­veau de jeu af­fi­ché hier, dans la conti­nui­té du suc­cès contre Cler­mont (2-0), qui laisse le plus de mo­tifs d’es­poir.

(Photopqr/« l’est ré­pu­bli­cain ».)

Nan­cy (Meurthe-et-Mo­selle), hier soir. En ins­cri­vant son 9e but de la sai­son, Fa­ne­va An­driat­si­ma la vic­toire aux Cris­to­liens. Mais Paul Nardi et les Nan­céiens sont re­ve­nus au score.

pen­sait avoir offert

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.