Entre voi­sins, ça va en­core bar­der !

Lea­ders Cup (de­mi-fi­nales)/ Nan­terre et le Pa­ris-le­val­lois se re­trouvent ce soir à Dis­ney­land Pa­ris

Le Parisien (Paris) - - Sports Ile-de-france - JU­LIEN LE­SAGE ET ERIC MI­CHEL

Le match que tout le monde vou­lait au­ra bien lieu. Vain­queurs res­pec­ti­ve­ment d’Or­léans (64-89) et de Di­jon (8086) en quarts de fi­nale de la Lea­ders Cup à Dis­ney­land Pa­ris, le Pa­ris-Le­val­lois et Nan­terre s’af­fron­te­ront au­jourd’hui (18 h 30) pour une place en fi­nale de l’épreuve. La ma­gie dans l’uni­vers de Dis­ney a donc opé­ré... Une af­fiche qui prouve une nou­velle fois la mon­tée en puis­sance du bas­ket en Ile-de-France. « Sur ce que j’ai vu des quatre quarts de fi­nale, pré­vient d’em­blée Pas­cal Don­na­deu, le coach de Nan­terre, le Pa­ris-Le­val­lois est même l’équipe la plus im­pres­sion­nante de toutes ! »

Ce se­ra la qua­trième fois que les deux voi­sins se croisent cette sai­son. Et à chaque fois le duel a fait des étin­celles... Le der­nier en date, mi­jan­vier à Nan­terre, a été un som­met d’in­ten­si­té et est en­core dans toutes les mé­moires. Ac­tuel­le­ment, ce sont les joueurs de Gre­gor Beu­gnot qui mènent les dé­bats avec une vic­toire lors du pre­mier ren­dez-vous of­fi­ciel de la sai­son (81-72 au Match des cham­pions) et une autre sur le par­quet des Nan­ter­riens lors du match re­tour de Pro A mi-jan­vier (71-82).

Nous sommes re­van­chards car Pa­ris nous avait don­né une le­çon

d’agres­si­vi­té”

Mam Jaiteh, in­té­rieur de Nan­terre

« Par rap­port à ce match re­tour chez nous, dit Mam Jaiteh, nous sommes re­van­chards car Pa­ris nous avait don­né une le­çon d’agres­si­vi­té. Nous al­lons main­te­nant leur mon­tré que nous avons de l’or­gueil. » Les joueurs de Pas­cal Don­na­dieu s’étaient, eux, im­po­sés à Le­val­lois en oc­tobre (85-94). « C’est le der­by, les gens vont être contents, in­dique An­drew Al­bi­cy, qui est in­cer­tain pour ce ren­dez-vous en rai­son d’une pe­tite en­torse à une che­ville (le staff pren­dra une dé­ci­sion dans la jour­née mais de­vrait faire ap­pel au jeune Jor­dan Abo­ki en cas d’in­dis­po­ni­bi­li­té du me­neur in­ter­na­tio­nal). « C’est bien pour la ri­va­li­té, pour­suit-il, on sait que c’est un match par­ti­cu­lier pour les di­ri­geants mais pour moi ce­la im­porte peu, que ce soit Di­jon ou Nan­terre, on al­lait af­fron­ter une grosse équipe. » Le match s’an­nonce in­dé­cis. Alors qu’ils res­taient sur des dé­cep­tions (deux claques en Pro A pour le PL et un re­vers en Eu­ro­coupe pour Nan­terre), les deux ad­ver­saires ont su haus­ser leur ni­veau de jeu pour ar­ra­cher la qua­li­fia­tion. « On vou­lait mon­trer qu’on va­lait mieux que notre piètre pres­ta­tion à Pau (64-89), pré­cise Gio­vane Oniangue. Nous avons dis­cu­té entre nous, re­mis les pen­dules à l’heure et ce­la a dé­jà don­né des ré­sul­tats. On sait qu’on peut al­ler haut, y com­pris dans cette com­pé­ti­tion. Mais il ne faut pas s’y voir dé­jà... »

Por­tés par un Blake Schilb de plus en plus tran­chant, les Pa­ri­siens ont pul­vé­ri­sé Or­léans. « On était sur deux mau­vaises pres­ta­tions, deux gifles, ce­la nous a ser­vi de pi­qûre de rap­pel, ex­plique Al­bi­cy. Ce n’était pas nous. Avant ça on avait réa­li­sé deux très bons mois et ce­la au­rait été dom­mage de tout gâ­cher. On a un gros po­ten­tiel en at­taque, tout dé­pen­dra donc de notre in­ves­tis­se­ment en dé­fense. Si on est sé­rieux dans ce do­maine, on peut al­ler loin. On n’est pas ve­nu ici juste pour par­ti­ci­per, on veut ga­gner ce tro­phée. » « Peu im­porte pour moi que ce soit un nou­veau der­by, lui ré­pond Ser­gii Gla­dyr au­teur de 2 pa­niers à 3 points dé­ter­mi­nants hier. C’est juste une étape à pas­ser pour al­ler en fi­nale et on veut la pas­ser même si on sait que Pa­ris- Le­val­lois s’ap­puie sur une dé­fense de fer. »

Pour la pre­mière fois, il y au­ra un club fran­ci­lien en fi­nale de la Lea­ders Cup de­main à Dis­ney­land... Pa­ris. Reste à sa­voir qui.

Ju­vi­sy (N 2) ac­cueille les Gua­de­lou­péens de l’Etoile Ouest Pointe Noire au­jourd’hui (16 h 3O), gym­nase Co­per­nic à Sainte-Ge­ne­viève en 32es de fi­nale du Tro­phée Coupe de France. Al­fort­ville (N 2) re­çoit (20 heures, pa­lais des Sports), lui, les Réu­nion­nais d’Ex­cel­sior.

MAU­LOISE (Exc.) - Lille (N 3) (20 heures, CO­SEC), COU­LOM­MIERS (N 2) - St-Di­zier (N 2) (20 h 30, salle des Ca­pu­cins), To­nic Club Om­ni­sport (Mayotte) - VANVES (N 2).

Ifs (N 1) - SAN­NOIS ST-GRA­TIEN (N 1), SÉ­NART (Exc. D.) - Rom­bas (N 3) (20 heures, gym­nase De­lau­nay à Vert-StDe­nis), Ronchin (N 3) - STADE FRAN­ÇAIS (N 2).

(Lp/cédric Le­cocq.)

Le duel entre le pi­vot pa­ri­sien El­ton Brown (à gauche) et le Nan­ter­rien Ser­gii Gla­dyr, dé­ci­sifs hier en quarts de fi­nale, pro­met pour ces re­trou­vailles entre les deux clubs fran­ci­liens.

Di­ney­land Pa­ris (Marne-la-Val­lée), hier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.