Ré­jouis­sant Mer­lin

A

Le Parisien (Paris) - - Loisirs Et Spectacles - S.M.

près des an­nées sans roi, l’An­gle­terre or­ga­nise

un tour­noi dont le vain­queur se­ra cou­ron­né. Un es­prit sain dans un corps sain, Kay, le fils pré­fé­ré du seigneur, y par­ti­ci­pe­ra, avec l’aide plus ou moins

li­cite de Mor­gane, la vi­laine fée. Ins­truit par le fa­cé­tieux Mer­lin, ma­gi­cien dis­trait et poé­tique, son jeune frère Ar­thur en rêve : même si on le lui in­ter­dit, le trône est à lui s’il sou­lève l’épée Ex­ca­li­bur… Une pin­cée de vraie ma­gie par­se­mée çà et là, une bonne dose d’hu­mour — les grands ne sont pas ou­bliés avec de pe­tites al­lu­sions à l’ac­tua­li­té, « l’An­gle­terre qui se lève tôt », cet Ar­thur qui pro­met d’être un roi « nor­mal » —, ce qu’il faut de chan­sons — « Qui c’est qui s’ra Kay, qui s’ra roi, qui s’ra quoi, qui s’ra rooooaaaa ? » —, un peu de chi­mie, de fu­mée et d’ex­plo­sions…

Tous les in­gré­dients sont réunis et bien do­sés pour que la ma­gie fonc­tionne. Ces aven­tures scé­niques de

Mer­lin et du jeune Ar­thur font mouche.

Théâtre des Bouffes-Pa­ri­siens. Ta­rif : de 12 à 26 €. Les 15, 19, 22, 25 et 27 fé­vrier, ain­si que le 1er mars, à 14 heures. 4, rue Mon­si­gny, 75002 Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.