Grand coup de propre sur la ligne 14 du mé­tro

Chaque nuit pen­dant trois mois, la RATP pro­cède au net­toyage mi­nu­tieux de la sta­tion Ma­de­leine. Une opé­ra­tion « coup de propre » d’1,5 M€. D’ici à la fin 2015, les neuf ar­rêts de la ligne au­ront ain­si été bri­qués.

Le Parisien (Paris) - - Paris - JU­LIEN DUFFÉ

Il est 1 h 45, dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di, sta­tion Ma­de­leine. Les der­niers voya­geurs viennent à peine de re­ga­gner la sur­face qu’une éton­nante course contre la montre com­mence en sous-sol. Des di­zaines d’agents in­ves­tissent les lieux pour re­peindre et net­toyer les lieux.

Ce ballet noc­turne dure de­puis deux mois et s’achè­ve­ra mi-mars. La RATP, qui a fait de la pro­pre­té sa prio­ri­té pour 2014, or­ga­nise ici une opé­ra­tion dite « coup de propre » d’1,5 M€. Ma­de­leine fait par­tie de la di­zaine de sta­tions, par­mi l es plus fré­quen­tées, qui en bé­né­fi­cie­ront cette an­née. « C’est une in­ter­ven­tion mas­sive sur un grand nombre de points qui par­ti­cipe à la net­te­té de la sta­tion et ren­force le sen­ti­ment de propre de nos usa­gers » sou­ligne Youenn Du­puis, le di­rec­teur de la ligne 14.

Dans le puits de la sta­tion, haut de 20 m, point de conver­gence des cou­loirs et es­ca­la­tors, trois cor­distes al­pi­nistes en lévitation s’em­ploient à re­peindre en blanc les pa­rois. « Il faut al­ler vite, pré­vient le di­rec­teur. On a trois heures pour tra­vailler chaque nuit, temps de pré­pa­ra­tion in­clus avant l’ar­ri­vée du pre­mier mé­tro : c’est très court. » Un peu plus bas, on vient de pul­vé­ri­ser de la cire noire sur les quais des lignes 8 et 12. Elle met­tra 1 h 30 pour sé­cher.

On s’en­fonce un peu plus dans les en­trailles de la sta­tion. Des agents dé­capent le sol de­vant « la Poule », l’im­po­sant vi­trail offert par le mé­tro de Mos­cou. Un peu plus loin, deux autres sont en plein cu­rage d’un es­ca­la­tor, rai­nure par rai­nure. « On pro­cède aus­si à la pein­ture du pla­fond, au dé­pous­sié­rage des ar­ceaux et des portes pa­lières et on ins­talle des LED qui offrent un meilleur confort visuel tout en consom­mant 50 % en moins », dé­taille Youenn Du­puis. Mais le gros chan­tier de Ma­de­leine, une sta­tion très pro­fonde, donc su­jette aux in­fil­tra­tions, ce sont les tra­vaux d’étan­chéi­té de la voûte des quais de la ligne 14. Les joints des vous­soirs sont rem­pla­cés un à un. Une opé­ra­tion qui ne s’achè­ve­ra qu’à la fin de l’an­née.

D’ici à la fin 2015, c’est l’en­semble des neuf sta­tions de la ligne 14, « la vi­trine tech­no­lo­gique » de la RATP, qui se­ront ain­si ré­no­vées. Les tra­vaux com­mencent tout juste à Ber­cy. Châ­te­let et Py­ra­mides sui­vront. « Ces sta­tions vont re­trou­ver leur pre­mière jeu­nesse, quinze ans après leur créa­tion, s’en­thou­siasme leur di­rec­teur. On te­nait à ce que ce soit fait avant le pro­lon­ge­ment vers la mai­rie de Saint-Ouen at­ten­du en 2017. »

Il faut al­ler vite, on a trois heures pour tra­vailler chaque nuit”

Youenn Du­puis, le di­rec­teur de la ligne

Une nuit à tout bri­quer

(LP/J.D.)

Sta­tion Ma­de­leine (VIIIe), dans la nuit de jeu­di à hier. Les al­pi­nistes net­toient le puits de la sta­tion pen­dant que des agents dé­capent le sol de­vant le vi­trail offert par le mé­tro de Mos­cou.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.