Les Bre­tons ont res­sor­ti les bou­gies et les piles

Au­plus fort de la tem­pête Ul­la, en Bre­tagne. Nou­sa­vons sui­vi 115 000foyers ont été pri­vés d’élec­tri­ci­té une bri­gade char­géede ra­me­ner­la lu­mière.

Le Parisien (Paris) - - Société - GUIS­SÉ­NY ( FI­NIS­TÈRE) De notre cor­res­pon­dant YVES POUCHARD

« On est par­ti jeu­di soir d’Agen et on a rou­lé toute la nuit avec nos vé­hi­cules et trois poids lourds pour re­joindre le Fi­nis­tère en ur­gence. » Mi­chel fait par­tie de l’équipe de treize tech­ni­ciens ERDF ar­ri­vés du Lot- et- Ga­ronne pour épau­ler leurs col­lègues bre­tons.

Leur mis­sion : ré­ta­blir l’élec­tri­ci­té après le pas­sage de la tem­pête Ul­la, dont les vents très vio­lents, avec des pointes à 150 km/ h, ont mis à mal les lignes élec­triques. Dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di, ce sont 115 000 abon­nés bre­tons qui sont res­tés dans le noir. Ils étaient 90 000 hier en dé­but de ma­ti­née, puis 30 000 en soirée.

Plus de 1 000 tech­ni­ciens sur le ter­rain

« Ce sa­me­di, 600 hommes sont dé­ployés sur le Fi­nis­tère, dont en­vi­ron 150 ren­forts de l’ex­té­rieur, ex­plique Jean- Yves Ber­nard, di­rec­teur ad­joint d’ERDF Fi­nis­tère. Au to­tal, plus de 1 000 tech­ni­ciens sont sur le ter­rain. C’est la cin­quième tem­pête de­puis dé­cembre, on as­sure tou­jours, mais ça com­mence à faire beau­coup ! »

Ce ne sont pas for­cé­ment les mêmes foyers qui se re­trouvent dé­bran- chés au gré des coups de vent. A Guis­sé­ny, au nord de Brest, Fran­çoise se re­trouve sans élec­tri­ci­té pour la pre­mière fois. « Ven­dre­di après- mi­di, quand la ten­sion a com­men­cé à bais­ser sous les ra­fales, j’ai pré­fé­ré par­tir dor­mir chez un ami. J’ai bien fait. Di­manche, je fe­rai le bi­lan dans le congé­la­teur. Et j’ap­pel­le­rai mon as­su­reur » , ra­conte- t- elle. Jean- Yves Ber­nard le lui a pro­mis : l’élec­tri­ci­té de­vait re­ve­nir chez elle hier soir ain­si que dans les 800 foyers voi­sins tou­chés par la même panne.

« Les équipes se dé­mènent pour al­ler au plus vite, dit- on à la di­rec­tion ré­gio­nale d’ERDF. Sa­me­di soir, tous les foyers de­vaient être rac­cor­dés dans le Mor­bi­han et l’Ille- et- Vi­laine. Pour les plus pé­na­li­sés du Fi­nis­tère et des Côtes- d’Ar­mor, ce­la se­ra nor­ma­le­ment bon pour di­manche soir. »

Une an­nonce qui amène un lé­ger sou­rire aux lèvres de Ma­rie- Hé­lène, dans la com­mune voi­sine de Lam­paul- Plou­dal­mé­zeau : « Moi, je ne dois pas avoir de chance. Trois fois dé­bran­chée de­puis le dé­but de l’an­née, au moins deux jours à chaque fois ! Alors main­te­nant, le soir, par ha­bi­tude, j’al­lume deux bou­gies et j’ai ma lampe de poche à por­tée de main… au cas où ! »

Guis­sé­ny ( Fi­nis­tère), hier. « C’est la cin­quième tem­pête de­puis dé­cembre, on as­sure tou­jours, mais ça com­mence à faire beau­coup ! » ra­conte Jean- Yves Ber­nard, d’ERDF.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.