La dé­crue at­ten­due au­jourd’hui

Le Parisien (Paris) - - Société - H. H.

Des voies de che­min de fer blo­quées, des routes fer­mées... La tem­pête Ul­la, qui a frap­pé la Bre­tagne dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di, a lais­sé des traces. La ré­gion a vé­cu au ra­len­ti hier ma­tin, alors que les pom­piers et les équipes de la SNCF se sont ac­ti­vés pour dé­blayer les arbres tom­bés sous les ra­fales de vent. La cir­cu­la­tion des trains, for­te­ment per­tur­bée ven­dre­di soir, a re­pris nor­ma­le­ment en dé­but d’après- mi­di. Les pom­piers ont réa­li­sé des di­zaines d’in­ter­ven­tions dans la ré­gion. Hier, trois dé­par­te­ments — le Mor­bi­han, l’Ille- et- Vi­laine et la Loire- At­lan­tique — étaient tou­jours pla­cés en vi­gi­lance orange aux inondations. L’alerte de­vrait d’ailleurs être pro­lon­gée au­jourd’hui. « Dans cer­taines zones, les crues vont en­core aug­men­ter. Avec la marée haute qui s’an­nonce ce soir, l’eau de­vrait at­teindre 4,70 m à Re­don, dans l’Ille- etVi­laine » , pré­voyait hier Isa­belle Le­leu, chef de ser­vice ad­jointe du Scha­pi ( Ser­vice cen­tral d’hy­dro­mé­téo­ro­lo­gie et d’ap­pui à la pré­vi­sion des inondations). La dé­crue de­vrait réel­le­ment dé­bu­ter au­jourd’hui. « Des per­tur­ba­tions sont en­core at­ten­dues de­main soir ( NDLR : au­jourd’hui), mais les pré­ci­pi­ta­tions se­ront as­sez faibles » , ajoute la spé­cia­liste.

Même s’ils ne se­ront pas tout à fait au sec, les Bre­tons de­vraient tout de même souf­fler un peu. Au­cune tem­pête n’est an­non­cée dans les pro­chains jours. La sé­rie noire qui a frap­pé la ré­gion ces deux der­nières se­maines semble ré­vo­lue... pour l’ins­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.