La­fa­shion­vic­ti­me­dor­ten­pri­son

Le Parisien (Paris) - - Faits Divers - STÉ­PHANE SELLAMI

a « gour­man­dise » en vê­te­ments, hô­tels et voi­tures de luxe l’au­ra per­du. Un homme, âgé de 25 ans, a été pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire à la pri­son de Fresnes ( Val- deMarne), jeu­di, après avoir été confon­du pour une sé­rie im­pres­sion­nante d’achats à l’aide de cartes ban­caires American Ex­press contre­faites. En l’es­pace de quinze jours, Ch­ris­tian N. a ain­si dé­pen­sé près de 100 000 € en achats très haut de gamme.

Recherché de­puis la fin du mois de jan­vier par les en­quê­teurs du groupe de re­cherches et d’in­ves­ti­ga­tions fi­nan­cières ( GRIF) du 2e dis­trict de po­lice ju­di­ciaire ( DPJ), Ch­ris­tian N. a fi­na­le­ment été in­ter­pel­lé, mar­di,

Sdans le XIIe ar­ron­dis­se­ment à Pa­ris. Les po­li­ciers ont réus­si à ci­bler le quar­tier où il était cen­sé ré­si­der chez un ami, avant de tom­ber sur les deux vé­hi­cules de luxe loués par le jeune es­croc : un cou­pé Mer­cedes C 63 et un puis­sant 4x4 BMW X6... « En fait, il avait en sa pos­ses­sion des cartes clo­nées avec les don­nées confi­den­tielles, ob­te­nues sur In­ter­net, de cartes American Ex­press ap­par­te­nant à des tou­ristes amé­ri­cains, pré­cise une source proche de l’af­faire. Du coup, il ne re­gar­dait pas à la dé­pense... »

In­tri­gué par le dé­bit anor­ma­le­ment élé­vé de cartes de plu­sieurs de ses clients étran­gers, le ser­vice de sé­cu­ri­té d’Amex France, ba­sé à Rueil- Mal­mai­son ( Hauts- de- Seine), a ra­pi­de­ment don­né l’alerte.

Les en­quê­teurs du 2e DPJ se sont alors ren­dus dans les com­merces pri­vi­lé­giés par le jeune flam­beur. « Il af­fec­tion­nait tout par­ti­cu­liè­re­ment les bou­tiques des Champs- Ely­sées dans le VIIIe ar­ron­dis­se­ment, pour­suit la

Des cartes clo­nées avec les don­nées confi­den­tielles

de cartes American Ex­press”

Une source proche de l’af­faire même source. Il pou­vait dé­pen­ser plu­sieurs mil­liers d’eu­ros par jour en marques telles que Dolce & Gab­ba­na, Giu­seppe Za­not­ti, Lou­bou­tin ou Phil­lip Lim. C’était une vraie vic­time de la mode... »

Outre les belles voi­tures et les vê­te­ments grif­fés, Ch­ris­tian N. a pas­sé plu­sieurs nuits dans des hô­tels 4 étoiles tels que le Hyatt Re­gen­cy Pa­ris- Etoile ( XVIIe) et le Pull­man Pa­ris- Ber­cy ( XIIe). Et, lorsque cer­tains l’in­ter­ro­geaient sur son train de vie et ses re­ve­nus, il jouait sur sa vague res­sem­blance avec le foot­bal­leur pro­fes­sion­nel ivoi­rien Ger­vin­ho, at­ta­quant à l’AS Ro­ma, pour fi­nir de ber­ner tout son monde...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.