Soup­çonsde frau­de­chez len° 1du­porc

T

Le Parisien (Paris) - - Faits Divers - E. F.

rois cadres de la Coo­perl, nu­mé­ro un du porc en France im­plan­té à Lam­balle ( Côtes- d’Ar­mor), ont été pla­cés en garde à vue mer­cre­di der­nier avant de res­sor­tir libres le len­de­main, a ré­vé­lé hier le site du « Té­lé­gramme » . Ils sont soup­çon­nés d’être au coeur d’une vaste af­faire de fraude et d’escroquerie, por­tant sur 1 500 t de viande po­ten­tiel­le­ment in­fec­tée par des sal­mo­nelles. Cette viande au­rait été uti­li­sée dans des plats cui­si­nés ( ra­vio­lis) et des char­cu­te­ries ( sa­la­mi, sau­cis­sons, sau­cisses cock­tail…) écou­lés entre 2010 et 2012 en France et en Rus­sie. Au­cune vic­time ne se­rait à dé­plo­rer, mais de nou­velles gardes à vue, vi­sant les di­ri­geants de la Coo­perl, sont pré­vues « dans les pro­chaines se­maines » , se­lon une source proche du dos­sier. L’en­quête pré­li­mi­naire, ou­verte fin 2012 par le par­quet de Saint- Brieuc, a été confiée aux gen­darmes de l’Of­fice cen­tral de lutte contre les at­teintes à l’en­vi­ron­ne­ment et la san­té pu­blique ( Oclaesp) et de la sec­tion de re­cherches de Rennes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.