Ar­rê­ter­de­fu­mer, c’est­bon pour­le­mo­ral

O

Le Parisien (Paris) - - Lerendez- Vous - T. C.

n sa­vait que c’était une bonne chose pour le coeur, mais ce n’est pas tout. Re­non­cer à la ci­ga­rette est au moins aus­si ef­fi­cace sur le mo­ral que l’utilisation d’an­ti­dé­pres­seurs chez les per­sonnes souf­frant d’an­xié­té ou de troubles de l’hu­meur. C’est la conclu­sion d’une étude pu­bliée ven­dre­di par des cher­cheurs bri­tan­niques dans le « Bri­tish Me­di­cal Jour­nal » . Se­lon l’étude, qui ana­lyse 26 pu­bli­ca­tions sur le su­jet, les per­sonnes qui réus­sissent à ar­rê­ter de fu­mer sont moins dé­pri­mées, moins an­xieuses, moins stres­sées et ont une vi­sion plus po­si­tive de la vie que les per­sonnes ayant re­pris leur consom­ma­tion, et ce­la même six mois après l’ar­rêt, se­lon cer­taines pu­bli­ca­tions. Con­trai­re­ment aux idées re­çues, le ta­bac n’a donc pas de ver­tus an­ti­stres­sante ou re­laxante, pré­cise l’étude.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.