Vo­li­ky­cher­che­for­tune

Mar­di à Vin­cennes. Re­mar­qué der­niè­re­ment par sa très belle fin de course, VO­LI­KY semble fin prêt pour en­fin s’im­po­ser sur le plateau de Gra­velle.

Le Parisien (Paris) - - Sport - LIO­NEL STIE­VEN

La course du 8 fé­vrier a op­po­sé des trot­teurs qui se re­trouvent de­main. Ce jour- là, VO­LI­KY se fai­sait re­mar­quer par sa belle fin de course et pre­nait une troi­sième place, de­van­çant tous les ad­ver­saires qu’il af­fronte à nou­veau. Dès lors, notre fa­vo­ri peut cette fois es­pé­rer en­le­ver la palme, puisque les deux che­vaux qui l’avaient de­van­cé ne sont pas pré­sents. nVERY NICE SE­VEN et VERSUS, tou­jours sur la même ligne. Concluant pra­ti­que­ment au­mê­me­ni­veau que notre fa­vo­ri lors de la fa­meuse course, VE­RY NICE SE­VEN est un autre choix lo­gique, d’au­tant plus qu’il est sous l’entraînement de Jean- Mi­chel Ba­zire. Lui- même de­van­çait VERSUS, qui pre­nait une cin­quième place à grosse cote. L’élève de Thier­ry Du­val­des­tin était très mal par­ti et cou­rait fi­na­le­ment bien. Avec un par­cours un peu plus fa­vo­rable, il n’est pas in­ca­pable d’amé­lio­rer son clas­se­ment. nVÉSUVE D’EN­FER pour pour­suivre sur les lignes. Aux courses, croi­ser les lignes pour faire le pa­pier est un des pas­sages obli­gés. VÉ­SUVE D’EN­FER, lors de sa der­nière sor­tie du 18 jan­vier, a ter­mi­né cin­quième et de­van­çait VERSUS. Voi­là pour la par­tie lo­gique qui oblige à faire cas de ses chances. En ce qui concerne l’im­pres­sion vi­suelle, dif­fi­cile de les dé­par­ta­ger, bien que VERSUS ait notre pré­fé­rence car il avait bien conclu en re­trait. nVERTIGO avec un peu plus de chance. S’il n’avait pas été mal­chan­ceux dans le der­nier tour­nant, VER­TI­GO au­rait pu si­gner un meilleur clas­se­ment que sa sep­tième place dans la course ré­fé­rence du 8 fé­vrier. Il s’était im­po­sé au­pa­ra­vant, sur le même par­cours, et mé­rite bien sûr d’être re­pris en confiance. nVRAI Par­ti as­sez joué, VRAISOUVENIRaun­peu dé­çu, car il trou­vait un bon en­ga­ge­ment. Mieux vaut ne pas le condam­ner to­ta­le­ment, mais il reste à en­vi­sa­ger seule­ment pour une place. PI­TAN­GO JET est aus­si à ran­ger du cô­té des éven­tuelles pos­si­bi­li­tés pour les places. Il avait conclu dans le sillage de VRAI SOU­VE­NIR le 23 jan­vier et se­ra as­so­cié à Jos Ver­beeck cette fois. VIKING FROMENTRO au­ra contre lui de ne pas avoir cou­ru de­puis dé­but dé­cembre. Dans l’ab­so­lu, il a le droit de conclure à l’ar­ri­vée, mais il peut man­quer de condition. En­fin, notre coup de fo­lie, PRIEST PRAV, a ré­cem­ment pas­sé le po­teau en tête à la fa­veur d’une belle ligne droite à la cote de 125/ 1, avant d’être dis­qua­li­fié par les com­mis­saires. Sur la foi de cette per­for­mance, mieux vaut se mé­fier de ce trot­teur ita­lien, d’au­tant qu’il se­ra as­so­cié cette fois à Eric Raf­fin.

Vin­cennes, le 4 dé­cembre 2013. VO­LI­KY s’échauffe avant le Prix de Main­te­non, dont il pren­dra la qua­trième place.

SOU­VE­NIR et quelques autres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.