« Je­pen­sais­que­ce­la­pre­nait maxi­mu­mun­mois! »

Mi­chele, can­di­dat­pié­gé­par­la si­tua­tion l’an­der­nier

Le Parisien (Paris) - - Paris - A. A.

De prime abord, Mi­chele ne semble pas ha­billé pour prendre la mer. Ce qua­dra­gé­naire pa­ri­sien au style soi­gné — chaus­sures de ville, jean et écharpe — ré­flé­chit pour­tant de­puis plu­sieurs mois à pas­ser son per­mis ba­teau. « L’an pas­sé, j’ai vou­lu m’ins­crire en mai à Pa­ris, mais on m’a dit que dans le meilleur des cas je ne pas­se­rai mon per­mis qu’en sep­tembre ou en oc­tobre , ex­plique- t- il avec une pointe d’ac­cent ita­lien. Je pen­sais que ce­la pre­nait maxi­mum un mois ! » Dé­sor­mais fa­mi­lier des pro­blèmes ren­con­trés par les ba­teaux- écoles de la ré­gion, Mi­chele a pris les de­vants en 2014. « Je me suis ins­crit dès jan­vier, et mon exa­men est pré­vu pour le 4 mars. » S’il le réus­sit, ses va­cances dans le sud de l’Ita­lie n’en se­ront que plus belles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.