Six conseils pour une re­cherche ef­fi­cace

Le Parisien (Paris) - - Lerendez- Vous - EL. M.

1 Ci­bler l’en­tre­prise. Dans votre let

tre de mo­ti­va­tion, mon­trez que vous con­nais­sez bien la so­cié­té, ex­pli­quez pour­quoi celle- ci vous in­té­resse et en quoi votre pro­fil cor­res­pond aux at­tentes du re­cru­teur. Per­son­na­li­sez votre lettre, évi­tez les en­vois grou­pés et ré­di­gez- la dans le corps du cour­riel. 2 Faire preuve d’ef­fi­ca­ci­té. Les re

cru­teurs lisent de moins en moins les lettres de mo­ti­va­tion. Il faut donc que celle- ci soit courte ( 20 lignes) et ex­pli­cite. In­di­quez les dates de vos dis­po­ni­bi­li­tés dans l’ob­jet du cour­riel. Si pos­sible, com­men­cez vos re­cherches trois mois avant le dé­but du stage. 3 Se dé­mar­quer. Ne pas hé­si­ter à se

dé­pla­cer pour re­mettre votre lettre de mo­ti­va­tion et votre cur­ri­cu­lum vi­tae. Au bout de dix jours, re­lan­cez par cour­riel ou par té­lé­phone. 4 Mo­bi­li­ser son ré­seau. Par­lez de

votre re­cherche de stage à votre en­tou­rage ne peut ja­mais nuire. Le bouche- à- oreille est un bon moyen d’avoir des contacts d’en­tre­prises ou de per­sonnes. Et peut- être d’être re­com­man­dé. 5 Evi­ter les stages bi­dons. Au

moindre doute, ap­pe­lez le re­cru­teur pour ob­te­nir da­van­tage de dé­tails sur le poste et re­cher­chez sur In­ter­net le nom d’une en­tre­prise qui vous pa­raît sus­pecte. 6 Trans­for­mer son manque d’ex­pé

rience en atout. Le plus dur est souvent de dé­cro­cher une pre­mière ex­pé­rience pro­fes­sion­nelle. Si vous n’avez ja­mais tra­vaillé, met­tez en avant vos pas­sions, vos ex­pé­riences as­so­cia­tives ou spor­tives. Et n’hé­si­tez pas à par­ler de vos jobs d’été.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.