Un­den­tiste bles­sé­par­balle

U

Le Parisien (Paris) - - Faitsdivers -

n chi­rur­gien- den­tiste a été griè­ve­ment bles­sé par balle en pleine tête hier après- mi­di dans son ca­bi­net au Blanc- Mes­nil ( Seine- Saint- De­nis). Il était en­vi­ron 17 heures lorsque le per­son­nel a en­ten­du une dé­to­na­tion et l’a alors dé­cou­vert gi­sant au sol dans son bu­reau, avec un im­pact de balle au ni­veau de la tempe. Entre la vie et la mort, le den­tiste, ins­tal­lé dans la com­mune de­puis plu­sieurs an­nées, a été pris en charge sur place par le Sa­mu, ne pou­vant être trans­por­té dans un pre­mier temps à l’hô­pi­tal. L’au­teur pré­su­mé du coup de feu, âgé d’une soixan­taine d’an­nées, a réus­si à prendre la fuite et au­rait confié à un membre de sa fa­mille, chez qui il s’est ren­du peu après, avoir agi par ja­lou­sie. Il soup­çon­nait le den­tiste d’être l’amant de son ex- femme. Hier soir, il était tou­jours ac­ti­ve­ment recherché. Un au­to­mo­bi­liste de 23 ans qui a tué un conduc­teur de deux- roues deux ans jour pour jour après avoir cau­sé un autre ac­ci­dent mor­tel si­mi­laire a été condam­né hier à six mois de pri­son ferme et à dix­huit mois avec sur­sis par le tri­bu­nal de Tou­louse ( Hau­teGa­ronne). Un gen­darme a été bles­sé sé­rieu­se­ment au cou hier, vers 16 heures, par le tir d’un fu­sil de chasse d’un sexa­gé­naire à Mar­cilly- enVillette ( Loi­ret). Il in­ter­ve­nait alors au do­mi­cile du ti­reur pour une dis­pute conju­gale. Ses jours ne sont pas en dan­ger. Deux ans de pri­son ferme ont été in­fli­gés hier à un Tar­bais de 31 ans pour avoir lan­cé « au nom de l’an­ti­ca­pi­ta­lisme » trois cock­tails Mo­lo­tov contre une pri­son, un ré­gi­ment et une église.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.