Four­ca­dees­pè­reen­fi­ny­voir­plus­clair

L’épreuve en­li­gneaé­té­re­pro­gram­méeà11 h 30ce­ma­tin

Le Parisien (Paris) - - Sports - LAURA ( RUS­SIE) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux DA­VID CHAR­PEN­TIER

« On pra­tique un sport en ex­té­rieur. Il faut en ac­cep­ter les aléas si­non on choi­sit la na­ta­tion ou le bad­min­ton. » Pour Sieg­fried Ma­zet, l’en­traî­neur du tir de l’équipe de France de biathlon, le nou­veau ( double) re­port hier de la course en ligne ( mass start) ne pose au­cun pro­blème. La mé­téo a en­core joué avec les nerfs des bi­ath­lètes dont ceux de Mar­tin Four­cade et de ses par­te­naires en­ga­gés ( son frère Mar­tin et Jean- Guillaume Bea­trix). Le double cham­pion olym­pique n’en a pas per­du son sens de l’hu­mour. « Ne me re­mer­ciez pas de vous être le­vés à 7 heures pour rien ! At­ten­dez de ra­ter aus­si votre sieste pour le faire » , a- t- il in­di­qué sur son compte Twit­ter. Comme tous ses col­lègues, le Py­ré­néen a at­ten­du en chambre d’ap­pel hier ma­tin avant qu’on ne les ren­voit tous au Vil­lage per­for­mance, le nom du vil­lage olym­pique pour les fon­deurs et les bi­ath­lètes.

n30

à 45 mi­nutes de foo­ting ou de vé­lo

« On leur a juste de­man­dé de faire un foo­ting de 30 à 45 min ou du vé­lo en salle de fit­ness » , dé­taille Ma­zet. Mar­tin Four­cade, gros dor­meur, a en­suite fait la sieste. Quand son frère a pris la di­rec­tion de la salle de mus­cu­la­tion. Mais le res­ser­re­ment du ca­len- drier va im­pri­mer un rythme plus sou­te­nu aux bi­ath­lètes d’ici à la fin des Jeux. Le leader de la Coupe du monde va de­voir ain­si dis­pu­ter trois courses en cinq jours ( mass start, re­lais mixte et re­lais messieurs) avec des pé­riodes de ré­cu­pé­ra­tion moindres. « Les ad­ver­saires aus­si connaî­tront le même rythme, re­la­ti­vise Ma­zet. Mais c’est vrai qu’avec les sol­li­ci­ta­tions, il va être un peu plus fa­ti­gué que les autres et lais­se­ra une ou deux balles de plus que les autres. C’est le jeu. » Pre­miers élé­ments de ré­ponse au­jourd’hui vers 11 h 30. Amoins que la mé­téo… nA­naïs Bes­cond, seule en lice hier dans la mass start suite au for­fait de Ma­rie Do­rin ( bron­chite), a fi­ni 11e, à 1’ 29’’ 7 de la Bié­lo­russe Dom­ra­che­va. Sui­vez et com­men­tez les épreuves

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.