Com­ment­sont ju­gés les pa­ti­neurs

Le Parisien (Paris) - - Sports - SOT­CHI É. B.

Et à la fin, ce n’est pas tou­jours le meilleur qui gagne… Aux JO d’hi­ver, le pa­ti­nage ar­tis­tique est l’un des sports les plus su­jets à cau­tion. L’his­toire de la dis­ci­pline est en ef­fet ja­lon­née d’af­faires, l’une des plus cé­lèbres étant le scan­dale de Salt Lake Ci­ty en 2002. Ma­rie- Reine Le Gougne, alors juge tri­co­lore sur la com­pé­ti­tion, et Di­dier Gail­ha­guet, dé­jà pré­sident de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise, avaient à l’époque éco­pé de trois ans de sus­pen­sion. La Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale ( ISU) re­pro­chait alors à Gail­ha­guet d’avoir fait pres­sion sur Le Gougne pour fa­vo­ri­ser le couple russe Be­rezh­naya- Si­kha­ru­lidze aux dé­pens du duo ca­na­dien Sa­lé- Pel­le­tier. Après cette af­faire, le sys­tème de no­ta­tion a été chan­gé. En 20042005, le « 6.0 » a donc lais­sé place au « CoP » . Pour faire simple, il s’agit de se re­por­ter à une grille pré­éta­blie, plus « ob­jec­tive » que l’an­cienne no­ta­tion, qui man­quait sé­vè­re­ment de ri­gueur. La note la plus haute et la plus basse ne sont pas prises en compte et leur pro­ve­nance n’est plus ré­vé­lée. « Du coup, la part d’aléas est tout de même de moins en moins im­por­tante » , nous confiait Na­tha­lie Pé­cha­lat avant le dé­part pour Sot­chi. Au­jourd’hui, tous les juges in­ter­na­tio­naux, bé­né­voles, ont si­gné une charte d’éthique im­po­sée par l’ISU. Ils sont éga­le­ment ré­duits au si­lence mé­dia­tique pen­dant la du­rée des Jeux. Hier soir, ils étaient douze à of­fi­cier : trois com­po­sants le pa­nel tech­nique ( char­gés de reconnaître et va­li­der en points l’élé­ment exé­cu­té) et neuf s’oc­cu­pant d’éva­luer la qua­li­té d’exé­cu­tion. Ces neuf- là sont ti­rés au sort par­mi un pa­nel de treize présélectionnés. La Rus­sie, l’Ukraine, la Lituanie, la Hon­grie, l’Azer­baïd­jan, la Gran­deB­re­tagne, le Ja­pon, l’Ita­lie et les Etats- Unis étaient re­pré­sen­tés. Le juge fran­çais, pré­sent à Sot­chi pour la danse, n’a pas été ti­ré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.