Les Che­va­liers du Fiel bien­tôt au ci­né­ma

Le Parisien (Paris) - - Loisirsetspectacles - SA­LON- DE- PRO­VENCE ( BOUCHES- DU- RHÔNE) De notre en­voyé spé­cial ALAIN GRAS­SET

Cet après- mi­di- là, sous un beau so­leil mé­di­ter­ra­néen, on re­trouve Eric Car­rière et Fran­cis Gi­nibre, les Che­va­liers du Fiel, dans une grande mai­son si­tuée près de l’aé­ro­drome de Sa­lon- de- Pro­vence ( Bouches- du- Rhône). C’est là qu’ils tournent « Re­pas de fa­mille » , leur pre­mier film sous la di­rec­tion du réa­li­sa­teur Pierre- Hen­ry Sal­fa­ti, une adap­ta­tion de leur pièce de 2001 qui por­tait le même titre. Un énorme suc­cès théâ­tral pour le duo, trans­po­sé au­jourd’hui sur grand écran, pour une sor­tie pré­vue cette an­née. L’his­toire de deux couples que tout op­pose du­rant le tra­di­tion­nel re­pas de fa­mille du di­manche, avec ce que ce­la com­porte de dis­putes, de ri­va­li­tés, de ja­lou­sies, de le­çons de mo­rale et de rè­gle­ments de comptes. Eric Car­rière et Fran­cis Gi­nibre tiennent les rôles prin­ci­paux, aux cô­tés de la Nî­moise Lo­rel­la Cra­vot­ta ( une an­cienne des Des­chiens) et de l’hu­mo­riste Noëlle Per­na.

nTrois mois de travail entre deux tour­nées

« A la dif­fé­rence de la scène à la­quelle nous sommes tant ha­bi­tués, sur un plateau de ci­né­ma, il faut une dis­po­ni­bi­li­té du­rant toute la jour­née, constate Eric Car­rière. Et j’avoue que jouer de­vant la ca­mé­ra, et donc sans le pu­blic, c’est un tout autre mé­tier. » Ce­pen­dant, alors que leurs spec­tacles marchent très fort, pour­quoi se lan­cer dans l’aven­ture d’un film ? « On n’a ja­mais fait des choix stra­té­giques de car­rière. Le ci­né­ma, c’est vrai qu’on y son­geait de­puis long­temps, pour­suit Eric. Il y a un an et de­mi, deux pro­duc­teurs, Jean- Claude Fleu­ry et Gé­rald Fryd­man, nous ont con­vain­cus de faire ce Re­pas de fa­mille, une his­toire qui nous te­nait à coeur. On a dé­ci­dé de prendre trois mois entre deux tour­nées pour nous y consa­crer com­plè­te­ment. » Et Fran­cis Gi­nibre, son com­père, pré­cise : « La réu­nion de ces deux couples to­ta­le­ment op­po­sés, Ber­nard et Ber­na­dette, des ga­ra­gistes de droite à qui tout réus­sit, et Bru­no et Hu­guette, des en­sei­gnants de gauche dé­pri­més, est un su­jet très ac­tuel. Et proche de notre pu­blic qui est très po­pu­laire. » Eric et Fran­cis, les deux Tou­lou­sains, ne cachent pas qu’ils savent de quoi ils parlent dans ce « Re­pas de fa­mille » . « Au dé­but, on est contents de se re­trou­ver au­tour de la table avec un bon gi­got, ra­conte Car­rière. Puis on s’en­gueule, le Ricard ai­dant. On res­pire un peu, on se quitte, et on se re­voit le di­manche sui­vant ! »

Le pre­mier film avec Eric Car­rière et Fran­cis Gi­nibre est adap­té d’un de leurs spec­tacles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.