Le jour où « Yves Saint Laurent » aga­gné

Le Parisien (Paris) - - Loisirsetspectacles - A. G.

e 8 jan­vier der­nier, l’acteur Ja­lil Les­pert sor­tait « Yves Saint Laurent » , son 3e film en tant que réa­li­sa­teur. Si ce bio­pic sur la vie du grand cou­tu­rier est au­jourd’hui en tête du box- of­fice na­tio­nal, avec 1 575 000 spec­ta­teurs, il se rap­pelle d’une jour­née de lutte contre le stress. « J’étais aux Halles à 9 h 30 pour voir les spec­ta­teurs de la pre­mière séance, confie- t- il. Comme je suis quel­qu’un d’an­gois­sé, je n’avais pas vou­lu lire les cri­tiques, bonnes ou mau­vaises. En­suite, je me suis consa­cré à ma femme, So­nia à mes en­fants jus­qu’à ce que mon dis­tri­bu­teur me té­lé­phone, vers 16 heures, les chiffres de 1re séance. Là, c’est comme les élec­tions. On perd ou on gagne ! Et a mar­ché. » Le réa­li­sa­teur connaît main­te­nant la règle : « Le mer­cre­di, on sait si on s’est plan­té ou pas. Le week- end, on sait si on a réus­si ou non. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.