Le Stade de France se veut « exemplaire »

Le Parisien (Paris) - - Ile-De- France - ( DR.) V. R.

Saint- De­nis ( Seine- Saint- De­nis), oc­tobre 2010. Les deux obélisques du spec­tacle « Ai­da » , qui culminent à 11,5 m, sont sto­ckés de­puis quatre ans à Tril­port ( 77).

C’est grâce au Stade de France, qui s’est dé­bar­ras­sé de son stock de décors d’ « Ai­da » , « Ex­ca­li­bur » et « Ben Hur » , qu’ArtS­tocK a pu s’im­plan­ter en ré­gion pa­ri­sienne. L’as­so­cia­tion a fac­tu­ré la ré­cu­pé­ra­tion de ces « dé­chets » 110 000 €, alors qu’une so­cié­té spé­cia­li­sée au­rait ré­cla­mé 200 000 €. « En tant que gros pro­duc­teur de spec­tacles, nous avons un de­voir d’exem­pla­ri­té, es­time Xa­vier Pa­ren­teau, en charge du dé­ve­lop­pe­ment du­rable pour le Stade de France. On conser­vait ces décors pour les réuti­li­ser dans une nou­velle pro­duc­tion. Ceux de Ben

Hur sont, par exemple, par­tis en Aus­tra­lie. Nous sommes au­jourd’hui ra­vis d’as­seoir le pro­cess d’ArtS­tocK. On mise sur son ave­nir comme on avait mi­sé sur Ecocup, qui re­cycle les go­be­lets des concerts. C’était éga­le­ment une as­so­cia­tion au dé­but. En va­lo­ri­sant nos dé­chets, on per­met aux cos­tumes, ac­ces­soires et décors de res­ser­vir. Et nous sommes ra­vis de re­joindre les fi­lières cultu­relles en adhé­rant à cette as­so­cia­tion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.