« La­com­pé­ti­tio­nes­ten­co­re­longue »

Zla­tanI­bra­hi­mo­vic, at­ta­quant­pa­ri­sien

Le Parisien (Paris) - - Sports/ Liguedeschampions - LE­VER­KU­SEN ( AL­LE­MAGNE) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux Pro­pos re­cueillis par FRÉ­DÉ­RIC GOUAILLARD

Comme souvent, Zlatan Ibra­hi­mo­vic est sor­ti le der­nier du ves­tiaire pa­ri­sien. Tout sou­rire et tout en mo­des­tie, mais avec une ré­par­tie tou­jours per­cu­tante, le meilleur bu­teur du PSG a com­men­té cette vic­toire et son se­cond but zla­ta­nesque du pied gauche, son mau­vais pied. En­fin, c'est ce qu'on croyait… C'était un match fa­cile pour le PSG ? ZLATAN IBRA­HI­MO­VIC. Nous avons fait une bonne en­tame en mar­quant ra­pi­de­ment au bout de deux mi­nutes. Des es­paces se sont créés, et nous sommes par­ve­nus à ins­crire les deuxième et troi­sième but lors de la pre­mière pé­riode mais ce n'était pas un match fa­cile. En se­conde pé­riode, il y a eu le car­ton rouge ( NDLR : contre Emir Spa­hic, le dé­fen­seur de Le­ver­ku­sen), ce­la a aug­men­té notre confiance et nous avons conti­nué à pro­duire du jeu. Le PSG est qua­li­fié, non ? Nous avons pris un gros avan­tage et le pro­chain match au­ra lieu à Pa­ris. Mais nous de­vons sur­tout gar­der la concen­tra­tion dont nous avons fait preuve. Et j’es­père que nous fe­rons un bon ré­sul­tat. Au­riez- vous pu mar­quer en­core plus de buts ? Quand vous faites un bon match et qu’en plus vous avez un peu de chance, vous ren­dez une bonne co- pie comme là. Tout peut se pas­ser et, plus vous mar­quez de buts, plus vous aug­men­tez vos chances de pas­ser. Peut- on es­ti­mer que Pa­ris fait dé­sor­mais par­tie des prétendants à la vic­toire fi­nale ? Non. La com­pé­ti­tion est en­core longue. Là, nous avons fait un bon match, voyons ce qui va se pas­ser au match re­tour. Per­son­nel­le­ment, vous avez en­core réa­li­sé un gros match... Je pense que le cré­dit est à por­ter à toute l'équipe qui a pro­duit une pres­ta­tion col­lec­tive de haut ni­veau. Et quand l'équipe fait un bon match, les in­di­vi­dua­li­tés peuvent exis­ter.

C’était une belle frappe et un beau but”

Votre se­cond but était en­core spé­cial. Pou­vez- vous nous expliquer ce qui s'est pas­sé ? J’ai re­çu un bon ballon de Ma­tui­di et j’ai ten­té une frappe. C’était une belle frappe et un beau but. Mais c'était sur votre mau­vais pied ? ( Sou­rire) Il n'y a pas de mau­vais pied… Cer­tains ob­ser­va­teurs consi­dèrent que vous êtes le meilleur joueur que la Ligue 1 ait ac­cueilli avec Zi­ne­dine Zi­dane. Qu'en pen­sez- vous ? Ce n’est pas à moi de le dire. Mais si cer­taines per­sonnes le pensent, je prends ça comme un com­pli­ment.

( AFP/ Pa­trik Stollarz.)

BayArena ( Le­ver­ku­sen), hier soir. Zlatan Ibra­hi­mo­vic a une nou­velle fois ébloui les sup­por­teurs en ins­cri­vant un dou­blé en pre­mière pé­riode.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.