SeulCa­baye­se­voit­dé­jàen­quart…

Le Parisien (Paris) - - Sports/ Liguedeschampions - LE­VER­KU­SEN RO­NAN FOLGOAS ET SYL­VIE DE MACEDO

Grâce à cette large vic­toire, le PSG a tué le sus­pense. Le match re­tour, pro­gram­mé le 12 mars entre un dé­pla­ce­ment à Bas­tia et la ré­cep­tion de SaintE­tienne, res­semble dé­jà à une for­ma­li­té. « C'est un très bon ré­sul­tat qui donne beau­coup de tran­qui­li­té, confirme l’élé­gant Max­well. Mais il faut tou­jours res­pec­ter le football. Si nous avons réus­si à mar­quer quatre buts ici, le Bayer peut très bien en faire au­tant au match re­tour. » Sans re­mettre en cause la sincérité du Bré­si­lien, per­sonne n’ima­gi­nait hier soir la pos­si­bi­li­té d'un tel ren­ver­se­ment de si­tua­tion.

« Nous ne sommes pas en­core qua­li­fiés, tem­pé­rait lui aus­si Thia­go Sil­va, dans la droite ligne de son com­pa­triote. Di­sons que nous avons pris un grand avan­tage. Il fau­dra re­nou­ve­ler ce genre de match au re­tour. En jouant de cette ma­nière et avec un Zlatan à ce ni- veau- là, nous pou­vons al­ler plus loin en­core. »

Dans cet exer­cice de ré­tho­rique très par­ti­cu­lier où le pre­mier qui dit que le PSG est dé­jà qua­li­fié a per­du, la palme est re­ve­nue à Thia­go Mot­ta. « Vous sa­vez, le football ré­serve par­fois des sur­prises in­ima­gi­nables, a in­sis­té le mi­lieu de ter­rain sur un air très convain­cu. Or, à l’heure ac­tuelle, per­sonne ne peut dire que nous sommes qua­li­fiés à 100 %. » Quant à Yo­han Ca­baye, au­teur de son pre­mier but sous ses nou­velles couleurs, il s'est tout de même avan­cé un peu plus que ses co­équi­piers. « Nous avons pris une très grosse op­tion pour les quarts de fi­nale » , s'est ré­joui l'ex- joueur de New­castle. Le mot de la fin pour Blaise Ma­tui­di, homme de spec­tacle qui pense à son pu­blic : « Au re­tour, il fau­dra faire plai­sir au Parc des Princes. » 8Ibra­hi­mo­vic Il a dis­pu­té les qua­rante pre­mières mi­nutes en mar­chant avant de cla­quer deux coups de fu­sil. Le pre­mier sur pe­nal­ty, le se­cond d’une frappe du gauche splen­dide. Sans for­cer, il a re­pris en­suite son as­cen­dant na­tu­rel. 6La­vez­zi Il a ob­te­nu un pe­nal­ty et a beau­coup tra­vaillé à la ré­cu­pé­ra­tion. Si­non, son ren­de­ment of­fen­sif a été très faible. Après un bon match le week- end der­nier, Po­cho est ren­tré dans le rang. Rem­pla­cé par Pas­tore ( 76e).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.