Rol­land donne ren­dez- vous en 2018

Le Parisien (Paris) - - Jeuxolympiques D'hiver - RO­SA KHU­TOR ( RUS­SIE) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux ERIC BRU­NA

Entre bon­heur et frus­tra­tion. Dans l’aire d’ar­ri­vée de l’Ex­trême Park, le clan tri­co­lore ne sait pas vrai­ment sur quel pied dan­ser. Dans des condi­tions dif­fi­ciles ( mé­lange de pluie et de neige), Ke­vin Rol­land, 24 ans, est mon­té sur le pre­mier po­dium olym­pique de l’his­toire du ski half- pipe, der­rière l’Amé­ri­cain Wise et le Ca­na­dien Riddle. Of­frant à la France sa 9e mé­daille des JO 2014. Le free­sty­leur tri­co­lore rê­vait pour­tant d’un autre mé­tal en dé­bar­quant en Rus- sie. « Je dois quand même être content car les condi­tions étaient hor­ribles, sou­rit tout de même le skieur de La Plagne. Je ne pen­sais même pas que la com­pé­ti­tion al­lait par­tir. Ce genre de temps n’est pas mon fort, car j’ai be­soin de glisse et d’élan pour faire les fi­gures tra­vaillées à l’entraînement. »

Au lieu de ça, Rol­land et ses ca­ma­rades fi­na­listes Be­noît Va­len­tin ( 10e) et Tho­mas Krief ( 11e) ont dû faire du bri­co­lage avant chaque run ( pas­sage). « Je suis frus­tré de ne pas l’avoir vu faire un run sur le­quel il bosse de­puis plus d’un an et qui lui au­rait peut- être per­mis de ga­gner, lâche Greg Gue­net, le coach du Free Ski Pro­ject, le groupe d’entraînement de Rol­land. D’un cô­té, ce­la me fait plai­sir pour Ke­vin, d’un autre, on n’a pas de chance. Par beau temps, Wise ( NDLR : le vain­queur) amé­liore peu ses runs. Nous, beau­coup plus. Là, on a construit des runs au fur et à me­sure, ils ont fait des runs de se­mi- im­pro­vi­sa­tion ! » Dé­çu de ne pas avoir pu pro­po­ser un « gros show » grâce à la fe­nêtre mé­dia­tique of­ferte à sa dis­ci­pline, Rol­land a dé­jà l’oeil ri­vé vers… Pyeong­chang 2018 ! « Je suis heu­reux mais pas com­blé, ré­sume- t- il. Il manque un pe­tit quelque chose à mon pal­ma­rès ( NDLR : il a tout

Je suis heu­reux mais pas com­blé ”

ga­gné dans son sport), donc je vais conti­nuer en­core quatre ans. » « Ke­vin, on l e connaît, lance Va­len­tin. Il veut tou­jours ga­gner ! » Gue­net ne doute pas des am­bi­tions de son élève. « Il va gar­der la même dé­ter­mi­na­tion, an­ti­cipe le coach. A moins qu’il se mette à faire des gosses, avoir un chien et une ca­ra­vane… mais j’en doute. »

( AFP/ Franck Fife.)

Ke­vin Rol­land, 24 ans, est mon­té sur le pre­mier po­dium olym­pique

de l’his­toire du ski half- pipe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.