Pas­sa­gère clan­des­tine mal­gré elle

Le Parisien (Paris) - - Transports - V. V.

« Amu­sez- vous bien mes ché­ries » . Gare de Lyon ( Pa­ris XIIe), jour de grands dé­parts en va­cances vers les sta­tions de ski des Alpes. Les TGV sont bon­dés. Sur les quais, les va­lises, toutes plus lourdes les unes que les autres, gon­flées par les com­bi­nai­sons de ski et autres gros pull d’hi­ver, sont char­gées avec dif­fi­cul­té. Ve­nue ac­com­pa­gner ses deux ado­les­centes, cette ma­man aide ses filles à s’ins­tal­ler dans le TGV. Quelques re­com­man­da­tions, un der­nier bi­sou et sou­dain, sans crier garde, le train se met en branle. « C’est pas vrai… il part » , lâche af­fo­lée la mère de fa­mille. L’élé­gante ma­man a beau re­mon­ter à grandes en­jam­bées la rame et dé­va­ler l’es­ca­lier du du­plex à toute vi­tesse. Trop tard ! Les portes du TGV se sont re­fer­mées. La mère de fa­mille est prise au piège. Les sup­pliques au contrô­leur pour qu’il ar­rête le train ne chan­ge­ront rien. Pro­chain ar­rêt, Al­bert­ville, à en­vi­ron 600 km de là. Pas d’amende, un voyage al­ler gratuit mais un re­tour à Pa­ris à ses frais. Ins­tal­lée entre ses filles, la mère de fa­mille fi­nit par sou­rire de sa mésa­ven­ture pas com­plè­te­ment de sa res­pon­sa­bi­li­té. Si la SNCF rap­pelle ré­gu­liè­re­ment que les pas­sa­gers non mu­nis de billets ne doivent pas mon­ter dans les trains, une panne de haut- par­leur a em­pê­ché le contrô­leur d’an­non­cer le dé­part im­mi­nent du TGV…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.