Les­tri­plée­sé­taien­ten­fait… quatre

Le Parisien (Paris) - - Société - L. V.

« Mais il y a en­core des pieds ! » Le 8 fé­vrier, alors qu’il ve­nait d’ac­cou­cher Kim­ber­ly Fu­gate, 42 ans, de tri­plées, l’obs­té­tri­cien du centre mé­di­cal de l’uni­ver­si­té du Mis­sis­sip­pi, à Jack­son, a eu la sur­prise de dé­cou­vrir une qua­trième pe­tite fille. Le bé­bé avait échap­pé aux mé­de­cins qui avaient réa­li­sé les nom­breuses écho­gra­phies du­rant cette gros­sesse très sur­veillée car dé­jà hors norme.

Le sus­pense a en­core du­ré plus long­temps pour Craig, le père. Il n’a été in­for­mé par sa femme que lors de sa pre­mière vi­site à l’hô­pi­tal. Elle lui a alors ten­du les pe­tits bra­ce­lets de nais­sance et lui a de­man­dé de les comp­ter ! Il y en avait un de plus que pré­vu… Les fillettes sont nées par cé­sa­rienne, presque treize se­maines avant terme, se portent aus­si bien que pos­sible et sont sui­vies de près en soins in­ten­sifs. Elles s’ap­pellent Ken­leigh, Kristen, Kay­leigh et Kel­sey et ont dé­jà une grande soeur, Ka­te­lyn, âgée de 10 ans. « J’ai cru que c’était une plai­san­te­rie » , a pour sa part ex­pli­qué au jour­nal le « Dai­ly Mail » James Bo­fill, di­rec­teur de l’uni­té de néo­na­ta­lo­gie pour qui ces nais­sances étaient évi­dem­ment une pre­mière en vingt- sept ans de car­rière. Mais ce bé­bé, qui joue à cache- cache, n’est pas le seul épi­sode ex­tra­or­di­naire dans cette his­toire.

nQuatre

ju­melles is­sues du même oeuf

La mère as­sure que les qua­dru­plées n’ont pas été con­çues par fé­con­da­tion in vi­tro et le fait d’avoir des qua­dru­plés « na­tu­rel­le­ment » est ex­trê­me­ment rare : très exac­te­ment une chance sur… 729 000. Plus fort en­core, les quatre K, ou « l’équipe de quatre » comme l’appelle Kim­ber­ly, sont mo­no­zy­gotes. Ce­la si­gni­fie que, pour une rai­son mys­té­rieuse, le même oeuf s’est di­vi­sé en quatre peu après la concep­tion. Les fillettes sont donc iden­tiques, comme des vraies ju­melles… mul­ti­pliées par deux. Un pré­cé­dent a tou­te­fois eu lieu en Al­le­magne, en 2012. On avait alors es­ti­mé à soixante le nombre de qua­dru­plés iden­tiques dans le monde. « C’est ce qui rend cet ac­cou­che­ment aus­si unique » , a ajou­té le doc­teur Bo­fill.

« C’est une bé­né­dic­tion » , a dé­cla­ré Kim­ber­ly Fu­gate à la presse amé­ri­caine tout en in­di­quant, tout sou­rire, qu’elle n’en­vi­sa­geait pas une nou­velle gros­sesse.

( Univ. of Mis­sis­sip­pi Me­di­cal Ctr.)

Jack­son ( Etats- Unis). Kim­ber­ly Fu­gate, qui a ac­cou­ché par cé­sa­rienne le 8 fé­vrier, pen­sait at­tendre des tri­plés mais une qua­trième pe­tite fille n’était pas ap­pa­rue sur les écho­gra­phies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.