Utile àtout âge et tout ni­veau

Le Parisien (Paris) - - Société - CH. B

ants, lu­nettes… et casque ! Phi­lippe Ca­mus, le pré­sident de l’Ecole de ski in­ter­na­tio­nale ( ESI), en est cer­tain : la pro­tec­tion de la tête fi­gu­re­ra bien­tôt dans la check- list de tous les skieurs, « de même que la cein­ture de sé­cu­ri­té est de­ve­nue une évi­dence en voi­ture. Le casque n’em­pêche pas les ac­ci­dents, mais il at­té­nue les chocs. C’est d’au­tant plus utile que l’évo­lu­tion des pistes et du ma­té­riel a aug­men­té la vi­tesse sur les pistes et les risques de col­li­sion, quel que soit le ni­veau. » Se­lon Phi­lippe Ca­mus, ce sont « les skieurs étran­gers et, en par­ti­cu­lier, les An­glais » qui les pre­miers se sont adap­tés aux nou­velles condi­tions de glisse. Ac­cé­lé­rée par « l’ef­fet

GS­chu­ma­cher » , la prise de conscience du grand pu­blic semble « crois­sante de­puis deux ans en­vi­ron » , note Phi­lippe Ca­mus. Au­jourd’hui, presque tous les en­fants ( 97 %) et en­vi­ron 37 % des adultes évo­luent « cas­qués » sur les pistes. « Dans cinq ans, c’est le fait de ne pas por­ter de casque qui sem­ble­ra étrange, pré­dit Phi­lippe Ca­mus. Il de­vient même un ob­jet de mode, il y en a de très beaux ! » Mais pour bien choi­sir, mieux vaut re­gar­der plus loin que la cou­leur : le casque doit être conforme aux normes eu­ro­péennes et bien adap­té au tour de tête. Pour un adulte, il faut comp­ter 100 € en moyenne, pour un équi­pe­ment neuf de qua­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.