La­lis­té­rio­se­pro­gresse en­co­reenEu­rope

A

Le Parisien (Paris) - - Société -

vec un taux de mor­ta­li­té éta­bli à 17,8 %, c’est l’une des ma­la­dies les plus dan­ge­reuses trans­mises à l’homme par l’ani­mal. La lis­té­riose conti­nue de pro­gres­ser dans l’Union eu­ro­péenne, où elle a tué 198 res­sor­tis­sants en 2012. Les Etats membres ont si­gna­lé 1 642 cas cette an­née- là, soit 10,5 % de plus que l’an­née pré­cé­dente se­lon l’Agence eu­ro­péenne de sé­cu­ri­té ali­men­taire ( Efsa). Une ten­dance à la hausse amor­cée en 2008. Les per­sonnes âgées, les femmes en­ceintes et les per­sonnes au sys­tème im­mu­ni­taire af­fai­bli sont les plus vul­né­rables aux com­pli­ca­tions éven­tuelles, no­tam­ment aux mé­nin­gites et aux sep­ti­cé­mies.

La lis­té­riose est souvent dé­tec­tée dans des pro­duits prêts à con­som­mer à base de viande et de pois­son. Elle peut aus­si se trans­mettre par contact avec des ani­maux in­fec­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.