Dou­zeans re­quis­contre le­doc­teurHa­zout

U

Le Parisien (Paris) - - Faits divers -

ne peine de douze ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle a été re­quise hier aux as­sises de Pa­ris à l’en­contre du doc­teur An­dré Ha­zout, gy­né­co­logue de re­nom ac­cu­sé de viols et d’agres­sions sexuelles sur six pa­tientes. L’avo­cate gé­né­rale, An­nie Grenier, a de­man­dé aux ju­rés de pro­non­cer la culpa­bi­li­té du mé­de­cin, es­ti­mant que la juste peine pour ces faits était de douze ans et, « en tout cas, pas moins de dix ans, peine plan­cher pour une condam­na­tion cri­mi­nelle » . Elle a éga­le­ment sou­hai­té que le gy­né­co­logue, dé­jà ra­dié de l’ordre des mé­de­cins, soit frap­pé d’une in­ter­dic­tion dé­fi­ni­tive d’exer­cer. Spé­cia­liste de la pro­créa­tion mé­di­ca­le­ment as­sis­tée ( PMA), le doc­teur Ha­zout a re­con­nu des agres­sions sexuelles, dé­lits pas­sibles d’un maxi­mum de dix ans de pri­son, mais contes­té les viols, pas­sibles de vingt ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle. Le ver­dict est at­ten­du au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.