Un­té­moi­naf­fir­meque les­ju­mel­les­suis­ses­son­ten­vie

D

Le Parisien (Paris) - - Faits divers -

ans son nu­mé­ro dif­fu­sé hier soir, l’émission ita­lienne « Chi L’ha Vis­to ? » — dé­diée à la re­cherche de per­sonnes dis­pa­rues ou en fuite — a re­lan­cé l’af­faire de la dis­pa­ri­tion d’Alessia et Livia Schepp. Ses jour­na­listes ont ex­pli­qué avoir re­çu une lettre ano­nyme d’une per­sonne se di­sant cer­taine que les deux ju­melles, en­le­vées par leur père le 30 jan­vier 2011 alors qu’elles avaient 6 ans, sont en­core en vie, au Canada. « J’ai tra­vaillé dans l’ate­lier où ont été im­pri­més les faux pas­se­ports » , in­dique ce cour­rier, qui pré­cise que l’une des fillettes se trou­ve­rait à La­chute, dans la pro­vince de Qué­bec, et l’autre à Ot­ta­wa, en On­ta­rio. Pour au­tant, la po­lice canadienne n’au­rait pas re­çu de de­mande d’en­traide in­ter­na­tio­nale de la part de la po­lice ita­lienne au su­jet de ces af­fir­ma­tions. Des mil­liers de témoignages ont été re­çus par les en­quê­teurs suisses, ita­liens et fran­çais, trois pays où les ju­melles ont sé­jour­né entre leur dis­pa­ri­tion en Suisse et le sui­cide de leur père, quatre jours plus tard, sous un train ita­lien.

Alessia et Livia ont dis­pa­ru en jan­vier 2011.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.