« La Co­pa va beau­coup ap­por­ter au pays »

Re­na­ta Mou­ra, cour­tièr eim­mo­bi­lière à Rio de­puis dix ans

Le Parisien (Paris) - - Brésil 2014 - RIO DE JA­NEI­RO ( BRÉ­SIL) De notre cor­res­pon­dant GILLES BER­TUZ­ZI

Elle at­ten­dait l’an­née 2014 avec im­pa­tience. « Je me sou­viens du jour où on a ob­te­nu l’or­ga­ni­sa­tion du Mon­dial, je me suis dit : Ça y est, cette fois, c’est par­ti ! » Consi­dé­rée comme le meilleur cour­tier im­mo­bi­lier de Bar­ra da Ti­ju­ca, sec­teur où se­ra no­tam­ment édi­fié le vil­lage olym­pique en 2016, Re­na­ta Mou­ra, la qua­ran­taine flam­boyante, a mul­ti­plié par dix son chiffre d’af­faires.

Quoi de plus nor­mal au re­gard de la flam­bée des prix à Rio ( 300 % d’aug­men­ta­tion de­puis 2008, avec une in­fla­tion moyenne de 6 % par an) ! « Il ne faut pas re­gar­der l’his­toire par le pe­tit bout de la lor­gnette. La Co­pa, puis les JO vont énor­mé­ment nous ap­por­ter, po­si­tive cette Ca­rio­ca pur sucre, qui a long­temps vé­cu en Flo­ride avant de re­ve­nir mon­ter son bu­si­ness chez elle en 2004. En plus des 0,4 % de crois­sance sup­plé­men­taires pen­dant cinq ans ( pré­vi­sion of­fi­cielle, souvent dé­criée par les éco­no­mistes), tous ces tra­vaux d’ex­ten­sion du mé­tro, de construc­tion de voies ra­pides, de re­vi­ta­li­sa­tion des quar­tiers pauvres n’au­raient ja­mais vu le jour au XXIe siècle s’il n’y avait pas eu ces deux évé­ne­ments. Les gens ne réa­lisent pas en­core à quel point la ville se trans­forme ! »

Le peuple bré­si­lien, qui laisse écla­ter sa co­lère dans la rue ces der­niers mois, se­rait- il de­ve­nu ca­pri­cieux ? « Ce n’est pas une crise éco­no­mique ou so­ciale, comme beau­coup le pré­tendent de ma­nière sim­pliste. Moi, j’appelle ça une crise d’ado­les­cence. C’est lo­gique pour un pays aus­si jeune qui n’a pas en­core trente ans de dé­mo­cra­tie der­rière lui… Au fond, c’est même une ré­ac­tion plu­tôt saine. » Vu sous cet angle…

( DR.)

Rio de Ja­nei­ro ( Bré­sil). Sans l’or­ga­ni­sa­tion de la Coupe du monde au Bré­sil, « tous ces tra­vaux d’ex­ten­sion du mé­tro, de construc­tion de voies ra­pides, de re­vi­ta­li­sa­tion des quar­tiers pauvres n’au­raient ja­mais vu le jour » , as­sure Re­na­ta.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.