Cohn- Ben­dit privé de mé­daille

Le Parisien (Paris) - - Politique - STRAS­BOURG ( BAS- RHIN) De notre cor­res­pon­dant MAR­TIN AN­TOINE

Le visage du maire de Stras­bourg, Ro­land Ries, se crispe lors­qu’on évoque le nom de Da­niel Cohn- Ben­dit. « Da­ny ne peut pas sans ar­rêt jouer au jeu du chat et de la sou­ris. Cette fois, il a pris po­si­tion, qu’il as­sume ! » En cause : les dé­cla­ra­tions de l’eu­ro­dé­pu­té sur Eu­rope 1, mar­di, où il s’est pro­non­cé en fa­veur d’un dé­mé­na­ge­ment du Par­le­ment eu­ro­péen de Stras­bourg à Bruxelles. « Je suis pour un Par­le­ment unique dans la ca­pi­tale belge. » Ce qui a pro­vo­qué la fu­reur du maire qui se bat pour conser­ver le Par­le­ment dans sa ville.

Puis Cohn- Ben­dit a en­fon­cé le clou contre la mai­rie stras­bour­geoise. Se­lon lui, le pro­jet d’im­plan­ter un cam­pus eu­ro­péen dans la ca­pi­tale al­sa­cienne se­rait une excellente idée, for­mu­lée par Fran­çois Hollande le 30 jan­vier. « Seule­ment, cette idée ne vient pas du pré­sident. Elle a été re­prise à Alain Be­retz, le pré­sident de l’uni­ver­si­té stras­bour­geoise. CohnBen­dit le sait per­ti­nem­ment et sa mau­vaise foi et sa dé­ma­go­gie… ça suf­fit ! » tem­pête Ro­land Ries. Ré­sul­tat, alors qu’il de­vait re­ce­voir la mé­daille d’hon­neur de la ville de Stras­bourg des mains du maire, le 26 fé­vrier, la cé­ré­mo­nie a été an­nu­lée en rai­son de ses en­ga­ge­ments « an­ti- stras­bour­geois » !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.