LesB­leusàl’épreu­ve­du­feu

Rug­by, Tour­noides Six Na­tions/ Galles - France. Après deux suc­cès en deux­matchs, les Fran­çais au­ront fort à faire ce soir face aux Gal­lois et à la fer­veur duMillennium.

Le Parisien (Paris) - - Sports - OLI­VIER FRAN­ÇOIS

( à droite) dia­teurs des temps mo­dernes. « Il y a une at­mo­sphère ex­tra­or­di­naire ici, confie le de­mi d’ou­ver­ture Jules Plis­son, qui dé­couvre l’en­droit, à 22 ans. A Car­diff, une ren­contre de rug­by est consi­dé­rée comme une fête. »

On s’at­tend à un com­bat

énorme”

Phi­lippe Saint- An­dré, sé­lec­tion­neur tri­co­lore

Sans doute plus qu’ailleurs. Et c’est ce qui fait d’ailleurs peur aux joueurs tri­co­lores sor­tis r as­sé­ré­nés de d e u x s u c c è s contre l’An­gle­terre ( 26- 24) puis l’Ita­lie ( 30- 10), lors des deux pre­mières le­vées du Tour­noi des Six Na­tions ver­sion 2014.

Vaincre, oui. Sur le pa­pier, vu les der­nières per­for­mances gal­loises, l’en­tre­prise est à leur por­tée et leur ou­vri­rait toutes grandes les portes du Grand Che­lem. Il ne res­te­rait plus qu’à do­mi­ner des Ecos­sais très friables à Edim­bourg, puis à s’im­po­ser au Stade de France contre des Ir­lan­dais souvent tendres loin de leurs bases.

Il fau­dra beau­coup plus, pour­tant, que la simple puis­sance d’un pack qui pa­raît su­pé­rieur ou la vi­tesse de trois- quarts ha­biles à jouer les contres. Ils de­vront aus­si et sur­tout trou­ver ce pe­tit sup­plé­ment d’âme dont ils parlent tant, ce rien qui per­met tout. « On s’at­tend à un com­bat énorme, a d’ailleurs sou­li­gné le sé­lec­tion­neur, Phi­lippe Saint- An­dré. Les vingt pre­mières mi­nutes vont vrai­ment être bouillantes. »

Il y en au­ra même peut- être plus. Et c’est heu­reux. Car les Bleus ont be­soin de re­le­ver ce genre de dé­fi pour vé­ri­fier qu’ils ont bel et bien ti­ré un trait sur l’an­née sombre qu’ils ont vé­cue en 2013 ( seule­ment 2 vic­toires en 11 ren­contres) et s’as­su­rer qu’ils font bonne route.

Lors de la pro­chaine Coupe du monde, ils vien­dront dis­pu­ter leur der­nier match de poule le 11 oc­tobre 2015 contre l’Ir­lande au Millennium Sta­dium et se­ront lo­gés dans le même hô­tel, l’im­po­sant ma­noir cel­tique de Newport, iso­lé au som­met de sa col­line. S’ils veulent évi­ter d’y voir des fan­tômes, ils savent ce qu’ils doivent faire. Toute l’ac­tua­li­té du Tour­noi des Six Na­tions

Le dé­fi est de taille pour les Tri­co­lores de Pi­ca­moles :

battre, chez eux, Sam War­bur­ton et les Gal­lois pour faire un grand pas vers le Grand Che­lem.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.