Le­bi­jou­tier­me­ten­fuite le­bra­queu­rau­cou­teau

Le­com­mer­çan­taé­té­bles­séà­la­main

Le Parisien (Paris) - - Paris - B. H.

C’est un geste d’au­to­dé­fense qui au­rait pu très mal se ter­mi­ner. Hier ma­tin, peu après 10 heures, le gé­rant d’une bi­jou­te­rie de l’ave­nue de la Ré­pu­blique n’a pas hé­si­té à se je­ter sur un bra­queur ar­mé d’un cou­teau qui ve­nait de faire ir­rup­tion dans son com­merce.

Une ba­garre au beau mi­lieu des pré­sen­toirs qui a heu­reu­se­ment tour­né court. Dans la bous­cu­lade, une vi­trine a été bri­sée. Le mal­fai­teur en a pro­fi­té pour s’em­pa­rer d’une di­zaine de chaînes en or avant de prendre la fuite pré­ci­pi­tam­ment.

Le com­mer­çant, bles­sé par un coup de cou­teau à la main gauche, a été conduit à l’hô­pi­tal La­ri­boi­sière. Hier soir, son état de san­té n’ins­pi­rait plus d’in­quié­tude.

Le bra­queur au cou­teau, un jeune homme qui agis­sait à visage dé­cou­vert, avait sans doute été sur­pris par la ré­sis­tance de sa vic­time. Lors de sa fuite pré­ci­pi­tée, il a aban­don­né dans le com­merce un sac dans le­quel il comp­tait mettre son bu­tin ain­si que le pe­tit cou­teau dont il s’était mu­nis. Des pièces à convic­tion ré­cu­pé­rées par les en­quê­teurs que les ser­vices de po­lice scien­ti­fique vont main­te­nant s’at­ta­cher à « faire par­ler » .

Le ser­vice d’in­ves­ti­ga­tion trans­ver­sale de la po­lice d’ag­glo­mé­ra­tion a été char­gé de l’af­faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.