SANS DI­VER­SI­FI­CA­TION, POINT DE SA­LUT

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour -

Au bout de la trac­to­pelle, 600 kg de « bou­chons » , des cé­réales concen­trées pour bre­bis. « Je leur donne ces com­plé­ments mais l’in­gré­dient ma­gique, ça reste l’herbe, c’est pour ça que l’agneau pré- sa­lé a bon goût. » Po­sant méticuleusement le sac à terre, l’agri­cul­trice échappe à sa « han­tise » : ren­ver­ser la to­ta­li­té du conte­nu, sous le re­gard de son fournisseur. De ses doutes et dé­con­ve­nues à la ferme, Sté­pha­nie a choi­si d’en consti­tuer un blog, La­co­ten­tine mo­derne. fr, qu’elle ali­mente de ses des­sins de bre­bis « sexy et ca­bo­tines » . « C’est un mo­ment de créa­ti­vi­té après le travail » , ana­lyse- telle. Avec ce site, elle es­père don­ner un coup de pouce à ses autres ac­ti­vi­tés : les cache- cols en laine qu’elle confec­tionne le soir, la vi­site tou­ris­tique de son ex­ploi­ta­tion l’été. « Je pour­rais lan­cer un pique- nique ter­roir pen­dant mon tour du havre ( NDLR : là où les bre­bis paîssent), se prend- elle à ima­gi­ner. C’est in­dis­pen­sable de se di­ver­si­fier. Main­te­nant, il va fal­loir te­nir pen­dant qua­rante ans ! »

Saint- Ger­main- sur- Ay ( Manche), jeu­di. Dans ce sac que ma­ni­pule le plus dé­li­ca­te­ment pos­sible l’éle­veuse avec sa trac­to­pelle, 600 kg de com­plé­ments ali­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.