Best of­des­pro­duits vo­lés

Le Parisien (Paris) - - Economie - É. T.

« J’ai vu des vols de tout : des écrans Sony, des pa­lettes de den­ti­frice et même du jam­bon » , ra­conte un gen­darme de Reims. Se­lon les sta­tis­tiques*, les vols de pro­duits de soins aux consom­ma­teurs ( par­fums, cos­mé­tiques) ont bon­di : ils re­pré­sen­taient 30 % des pro­duits vo­lés en 2012. Les vols de vê­te­ments et chaus­sures ont aus­si for­te­ment pro­gres­sé ( 16 %). Les pro­duits élec­tro­niques sont aus­si en vogue : ils re­pré­sentent 16 % des vols de fret. Le plus gros casse eu­ro­péen de 2012 a eu lieu le 7 dé­cembre, quand un ca­mion trans­por­tant pour 8 M € de té­lé­phones mo­biles a été dé­tour­né à Pa­ris, le chauf­feur ayant été kid­nap­pé à bord de son ca­mion avant que la re­morque ne soit ar­ri­mée à un trac­teur vo­lé. La ca­té­go­rie nour­ri­ture et vin re­pré­sen­tait 10 % des mar­chan­dises vo­lées, comme le ta­bac et les mé­taux. * Se­lon le rap­port an­nuel 2013 de FreightWatch, « 2013 Glo­bal Cargo Theft Threat As­sess­ment » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.