LaBi­ble­sur­leNet pour­tou­cher­le­sa­dos

L’Al­liance bi­bli­que­vou­lait­mon­trer­que­cen’était­pa­sun­li­vre­pous­sié­reux­sans­lie­na­vec le quo­ti­dien. Le­der­nier épi­so­de­de­sa­web­sé­rie­hu­mo­ris­ti­queest dif­fu­séau­jourd’hui.

Le Parisien (Paris) - - Société - HÉ­LÈNE HAUS

Avant de vi­sion­ner la web­sé­rie lan­cée par l’Al­liance bi­blique fran­çaise ( ABF), on s’at­tend un peu à tom­ber sur une vi­déo vieillotte et un brin mo­ra­li­sa­trice… En fait, « 2Day » n’est rien de tout ça. Cette sé­rie mo­derne et hu­mo­ris­tique, dont le der­nier et sixième épi­sode est dif­fu­sé au­jourd’hui sur In­ter­net*, ra­conte en huit mi­nutes la vie de Quen­tin, un ly­céen en ter­mi­nale qui se ré­veille un ma­tin avec le pou­voir de vivre ses jour­nées deux fois. Va- t- il en pro­fi­ter ou en faire pro­fi­ter les autres ?

« L’idée, c’était de mon­trer aux jeunes que, dans tous les do­maines de la vie, nous sommes ame­nés à faire des choix. Et pour ça, la Bible est là pour nous ai­der » , ra­conte Els­beth Scher­rer, la se­cré­taire gé­né­rale de l’ABF, qui re­groupe des as­so­cia­tions ca­tho­liques, pro­tes­tantes et or­tho­doxes. n2% Cette web­sé­rie est née du pro­jet ZeBible, créé il y a neuf ans par l’as­so­cia­tion pour faire dé­cou­vrir la Bible aux jeunes. « On avait dé­jà sor­ti une Bible spé­cia­le­ment pour eux, mais on s’est vite ren­du compte que ça ne suf­fi­rait pas. Seuls 2 % des jeunes Fran­çais lisent la Bible. La ma­jo­ri­té d’entre eux la voient com­meun livre pous­sié­reux, sans au­cun lien avec la vie quo­ti­dienne. Pour par­ler aux ado­les­cents, il fal­lait pas­ser par le nu­mé­rique » , ex­pli-

des jeunes la lisent

que Els­beth Scher­rer. Chaque épi­sode est sui­vi d’une vi­déo de deux mi­nutes, « 2Night » , qui plonge les in­ter­nautes dans les rêves du jeune homme. « On es­saie de faire ré­flé­chir les jeunes sur l’amour, l’ami­tié, l’image de soi, le sens du bien com­mun, la mort, la ma­ni­pu­la­tion » , sou­ligne la se­cré­taire de l’ABF. Pour y ar­ri­ver, il a fal­lu que toutes les as­so­cia­tions par­ti­ci­pant au pro­jet s’ac­cordent sur le mes­sage qu’elles sou­hai­taient trans­mettre. « Le travail d’écri­ture a du­ré un an » , ra­conte Be­noît Wie­ner, un des cos­cé­na­ristes. La web­sé­rie a été tour­née en fé­vrier 2013 au ly­cée Su­ger des mé­tiers de l’image et du son, à Saint- De­nis. « Tout était équi­pé, ce­la a beau­coup fa­ci­li­té le tour­nage » , ex­plique le pro­duc­teur de Sy­loe Prod. La web­sé­rie a coû­té 175 000 €, fi­nan­cés par les as­so­cia­tions, des mé­cènes et des do­na- teurs par­ti­cu­liers. Un bud­get consé­quent qui pour­rait por­ter ses fruits. Le pre­mier épi­sode a été vu par plus de 31 000 in­ter­nautes.

* Web­se­rie- 2day. fr.

( DR.)

« 2Day » est une sé­rie qui ra­conte, sur un ton hu­mo­ris­tique, la vie d’un ly­céen qui a le pou­voir de vivre ses jour­nées deux fois et doit choi­sir entre en pro­fi­ter lui- même ou en faire pro­fi­ter les autres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.