Eh­bien, cou­sez­main­te­nant

Tour­nage. Pré­sen­té­par Cris­ti­na Cor­du­la, le concour­sa­ma­teur « Cou­su main » ar­ri­ve­ra à la ren­trée sur la Six. Nous­nous sommes glis­sés en­cou­lisses.

Le Parisien (Paris) - - Télévision Et Médias - CHAR­LOTTE MO­REAU

C’est une ca­verne d’Ali Ba­ba ten­due de poutres blanches et de ta­pis douillets, où l’on est cer­né par les bo­bines de fils mul­ti­co­lores et les mé­trages de den­telles et de tis­sus ba­rio­lés. Der­rière deux pa­ra­vents, six mannequins en­filent ca­ra­co et shor­ty en soie avant de dé­fi­ler entre les tables, où s’alignent fers à re­pas­ser et boîtes à cou­ture. « Tu t’es don­né une dif­fi­cul­té sup­plé­men­taire avec cette soie très fine, qui est im­pos­sible à tra­vailler » , es­time un jeune homme en com­plet et noeud papillon, ma­ni­pu­lant dé­li­ca­te­ment l’étoffe. Nous ne sommes pas dans les cou­lisses de la Fa­shion Week, ce mar­di 11 fé­vrier… mais sur un tour­nage de M 6, dans un sho­wroom pa­ri­sien. Ce­lui de « Cou­su main » .

Adap­té d’une émission très po­pu­laire outre- Manche, « The Great Bri­tish Se­wing Bee » , ce concours de ta­lents dé­bar­que­ra après l’été sur la chaîne et op­po­se­ra dix cou­tu­riers ama­teurs. Pas de rêve de gloire à la Co­co Cha­nel chez ces ano­nymes, ar­chi­tecte, étu­diant, élec­tri­cien, ven­deur ou mère au foyer. Juste une pas­sion pour la bonne vieille Sin­ger de nos grand­smères.

Je ne sa­vais pas qu’il y avait au­tant d’ama­teurs et de blogs sur le su­jet” Cris­ti­na Cor­du­la, ani­ma­trice de « Cou­su main » , bien­tôt sur M 6

« On a ou­vert le cas­ting mi- no­vembre et ça a pris comme une traî­née de poudre sur les sites spé­cia­li­sés » , ra­conte Gé­ry Ley­mer­gie, pro­duc­teur ar­tis­tique de l’émis- sion. Por­tées par le bouche- à- oreille sur les blogs de cou­ture, tri­cot et autres DIY ( « Do it your­self » , « Faites- le vous- même » ) très en vogue sur la Toile, 3 000 can­di­da­tures ont at­ter­ri sur les bu­reaux de M 6.

« Je ne sa­vais pas qu’il y avait au­tant d’ama­teurs de cou­ture et de blogs sur le su­jet » , confie l’ani­ma­trice Cris­ti­na Cor­du­la, la Miss Mode de M 6, qui avoue ne « pas sa­voir coudre un bou­ton » ! « Mais avoir été man­ne­quin pour Yves Saint Laurent et Karl La­ger­feld, ça vous aide à sa­voir tout de suite si un vêtement tombe bien » , sou­rit- elle. A ses cô­tés, le tailleur Ju­lien Sca­vi­ni et la mo­dé­liste Am­pa­ro Lel­louche, an­cienne pre­mière d’ate­lier chez Ba­len­cia­ga, consti­tuent le ju­ry de pros.

Chaque jour­née de com­pé­ti­tion se di­vise en deux épreuves : une tech­nique, avec la re­pro­duc­tion d’un vêtement d’après un pa­tron, et une créa­tive, consis­tant à trans­for­mer une pièce en une autre. Un tee- shirt de sport de­vient une robe pour fillette. De vieux ri­deaux, un cos­tume de su­ze­rain mé­dié­val… Avec un fil rouge : l’en­vie de bien faire et… c’est tout. Agés de 24 à 54 ans, les par­ti­ci­pants ne concourent pas pour de l’ar­gent, mais pour édi­ter un livre. « On ne leur fait pas mi­roi­ter un chan­ge­ment de vie, pré­viennent Ge­ry Ley­mer­gie et Anne- So­phie Lar­ry, à M 6. Ce qui les mo­tive, c’est de faire plai­sir à leurs proches, d’être créa­tifs… et éco­nomes ! »

( M 6/ ma­rie Amé­lie Ton­du.)

Cris­ti­na Cor­du­la Sca­vi­ni

connue pour ses émis­sions de mode sur M 6, est ac­com­pa­gnée du tailleur Ju­lien et de la mo­dé­liste Am­pa­ro Lel­louche pour ce concours de cou­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.